Dans cet entretien exclusif avec leral.net, Alioune Ndao Fall, le Secrétaire National chargé de la Diaspora Apr, fait le décryptage du scrutin de l'élection présidentielle du 24 février 2019, tout en relativisant les résultats obtenus par l'opposition dans la diaspora.
Alioune Ndao Fall :
Quelles sont vos impressions après la proclamation des résultats de l'élection présidentielle ?
 D'abord un sentiment de satisfaction pour avoir rempli ma mission au niveau de la Diaspora. Depuis 2012, le Président n'a jamais perdu la Diaspora même si notre électorat recule dans certains pays comme l’Italie et l’Espagne.  Nous restons majoritaire puisque présents et organisés dans 45 pays.
 
BBY est plus ou moins vaincu dans la diaspora. Selon vous, qu'est-ce qui explique la montée en puissance de l'opposition à l'étranger ? 
Je m’inscrits en faux. BBY n'est absolument pas minoritaire dans la Diaspora. La preuve nous enregistrons 51,35% des voix de la Diaspora. Bien sûr,  on attendait plus, mais pour des raisons de batailles internes et certainement de moyens en retard, nous avons perdu des voix dans des pays où on a toujours gagné.  Mais, il faut relativiser aussi ces pertes de voix, car à part Italie et Espagne, les pays perdus font en général moins de 200 voix exprimées. L'opposition reste de loin minoritaire dans la Diaspora puisque leur résultats cumulés: Sonko 38 178, plus Idy 28 398 égal 65 576,  loin derrière le candidat de BBY avec ses  71 615 voix. Soit plus de 5000 voix quand même.
 
La diaspora se sent-elle dans le PSE de Macky Sall ?
 Le Président Macky SALL a déjà beaucoup fait pour la Diaspora en termes de mesures pour la promotion de nos compatriotes, pour leur protection dans les pays d’accueil. La Diaspora attend surtout la création effective de 15 régions qui disposent déjà d'élus à l'Assemblée nationale. La Diaspora est disposée à investir au pays si l'Etat lui assure des garanties. Elle a besoin aussi de terrains à usage d'habitation. Voilà entre autres des pistes que le prochain Gouvernement devra explorer.
 
Pouvez-vous nous citer des réalisations de Macky Sall dans la Diaspora ?
 Et comment! Elle se sent pleinement concernée. N'oublions pas que le gros de la Diaspora vient du monde rural.  C'est dire que la Diaspora de par les avancées notées dans leur terroir, s'en réjouit bien évidemment.
 
Quelle politique devra adopter Macky Sall pour séduire à nouveau la Diaspora ?
 Les véhicules d'occasion importés ont été portés de 5 ans à 8 ans.- le FAISE de 300 millions à 3 milliards. -- Plus de problèmes de passeports dans la Diaspora --  un appel massif des compétences et savoir-faire de la Diaspora etc... pour ne citer que ces exemples connus de tous.
 
Quelle appréciation sur les 4 candidats qui ont rejeté les résultats de l'élection présidentielle ?
 D'abord, je salue leur participation en qu'acteurs politiques et dignes fils du Sénégal.  Cependant, je ne peux comprendre qu'après avoir fait confiance à nos institutions et organismes de régulation politique, qui encadrent: le parrainage, leur candidature, la campagne électorale, qu'aujourd'hui, ils remettent en cause tout le processus juste parce qu'ils sont battus.

Et pourtant s'ils avaient gagné, je ne pense pas qu'ils allaient rejeter la décision de la CENA. En tout état de cause, c'est leur droit de recourir comme de ne pas le faire. Mais à mon avis, il leur manque des arguments valables, car l'écart est si énorme qu’on ne peut imaginer un vol  qui dépasserait le million de voix. On ne peut comprendre un écart de 30; 30, voire 50 mille voix, mais plus de 2 millions d'écart de voix, sincèrement y a pas photo.
 
Votre dernier mot ? 
Mon dernier mot est de rappeler que le Sénégal pratique la démocratie depuis des décennies. Qu'ils soient de bons perdants afin d'envisager leur avenir politique plus efficacement.

Je vous remercie chaleureusement pour cet entretien.





 
Entretien réalisé par Leral.net



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2NHOSX5
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours