Le Conseil constitutionnel vient de confirmer les résultats des votes de l’élection présidentielle du 24 février 2019. Le vainqueur du scrutin présidentiel, Macky Sall, à travers une déclaration publique, a considéré que l’élection a été transparence. Et, plus de 60% des citoyens ont voté dans le calme et la tranquillité. L’élection, relève-t-il, a montré la maturité de démocratie sénégalaise.
Déclaration du Président Macky Sall après la confirmation de sa victoire : « A mes yeux, il n’y a ni vainqueur ni vaincu à ce scrutin du 24 février. Et, il n’y a qu’un seul camp, celui du Sénégal »
La déclaration du président de la République, Macky Sall a insisté sur la nécessité de renouer avec le dialogue après la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 24 février 2019. L’élection, décrypte-t-il, a été transparente. Et plus 60% des citoyens ont voté dans le calme et la tranquillité. L’accomplissement de ce devoir citoyen, précise-t-il, montre la maturité de la démocratie sénégalaise.

« Nous saluons l’ensemble des électeurs, ceux qui n’ont pas voté pour nous et ceux qui ont voté pour les autres candidats. Nous allons étudier le pourquoi, certains n’ont pas voté pour nous. A retenir que le Sénégal est une démocratie majeure. Le tout peut être discuté pour aller vers le progrès de l’Etat », a exhorté le président de la République, Macky Sall.

Ainsi, il estime que les citoyens sénégalais, en se rendant aux urnes, ont honoré la démocratie du pays. « Les observateurs ont confirmé la transparence du vote. Ils ont trouvé qu’il s’est déroulé correctement. Et, le Ministre de l’Intérieur, la Direction générale d’élection, l’administration territoriale et de l’ensemble des participants ont fait un travail remarquable. Notre administration territoriale mérité d’être copié dans les autres pays », indique-t-il.

Seulement, prévient-il, une démocratie s’améliore. Et, il invite à consentir beaucoup plus d’efforts pour mieux faire. « Je remercie la presse qui a fait un travail remarquable. Nous pouvons discuter sur les affaires politiques, le statut de l’opposition et sur l’économie du pays. Le peuple a fait le choix de la continuité du plan Sénégal émergent. Et, je suis reconnaissant de l’engagement de la Coalition BBY et de la grande coalition présidentielle », reconnaît-il.

D’après lui, cette nouvelle confiance donne obligation de mieux faire. Et, chaque voix doit être respectée. « Le scrutin du 24 février, à mes yeux, il n’y a ni vainqueur ni vaincu. Il n’y a plus d’électeur et il n’y a qu’un seul camp, celui du Sénégal. Nous sommes un peuple, animé d’un seul but, le Sénégal. Je serai le président de la nation. C’est la même flamme qui brûle en chacun de nous. Ce qui nous unit est plus que ce qui nous désunit. Nous sommes une même nation avec le même engagement patriotique », a insisté le président Sall.

Macky Sall a promis la poursuite du temps de l’action. Seul, reconnaît-il, le travail fera se développer un pays. Sous ce registre, il invite à une conquête de nouveaux acquis pour la réussite des affaires du pays. « Je tends la main à tous et à toutes, pour travailler ensemble. Je convie ce dialogue à tout le monde. Dialogue auquel mes prédécesseurs Abdoulaye Wade et Abdou Diouf pourront contribuer pour éventuellement, trouver de nouvelles pistes de développement », a conclu le Président Sall.





O WADE Leral



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2Hhv1ww
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours