Imam Moustapha guèye a profité de la tribune du Gamou de Taïba Niassène, hier, pour rétablir les choses sur la position du chef de l’Etat concernant l’attaque perpétrée contre des musulmans de Nouvelle-Zélande qui a fait 150 morts. « Le Président de la République a été le premier à parler de cette attaque pour la condamner. Il a saisi directement son homologue Néozélandais dans ce sens. Ceux qui disent que personne n’a parlé de cette affaire disent n’importe quoi », a-t-il martelé.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2upOhR2
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours