Cette Sénégalaise bon teint a démarré son parcours à Montréal, où elle a débuté ses études. Elle était au Collège international Marie de France. Elle décroche son baccalauréat français en Economie et Sciences sociales. Elle a été influencée par son frère, qui l’a poussé à s’intéresser au secteur du pétrole et du gaz. Car, son frère était un passionné de l’industrie de l’énergie. Ce frère se nomme Khadim Ba, un modèle et un conseiller pour Khadija.
KHADIJA BA, FONDATRICE DU GROUPE DERMON : Une femme du futur
La patronne de Dermon a commencé par lire les revues et magazines mensuels de son frère, en faisant des recherches et en lui posant de nombreuses questions sur cette industrie peu familière au Sénégal. «J’ai choisi de faire mon stage chez British Petrolum (BP) à Calgary, et c’est à partir de ce moment que j’ai vraiment découvert ma passion pour cette industrie», se rappelle Khadija. Par la suite, elle a eu l’opportunité de poursuivre ses études aux Etats-Unis mais, en dépit de la réticence de sa famille et ses amis, elle décida d’étudier à l’Université de Paris Sorbonne d’Abu Dhabi. Ce fut, pour elle, une grande occasion de vivre au cœur d’un des pays les plus importants producteurs de pétrole et de gaz. Les Emirats Arabes Unis, au Moyen-Orient, sont une Fédération de sept Emirats et se classent au 7e rang mondial des réserves de pétrole et de gaz. Sa capitale, Abu Dhabi, possède 95% des réserves de pétrole du pays et environ 94% de ses réserves de gaz, onshore et offshore.
Diplômée d’une Licence, Khadija débuta un MBA, tout en faisant un stage de neuf mois chez "Technip Abu Dhabi", l’un des leaders mondiaux de la technologie, de l’ingénierie et de la construction (EPC), présent au Moyen-Orient depuis plus de 40 ans. «Tout en préparant mon Master, j’ai eu un emploi chez "Schlumberg Middle East", pendant près de deux ans et demi. Ce fut une opportunité exceptionnelle d’enrichir mes connaissances pratiques et d’apprendre de nouvelles compétences. Vivant à Abu Dhabi et ayant acquis une solide expérience dans l’industrie pétrolière et gazière, j’ai su qu’il était temps de réaliser mon rêve et, en 2015, j’ai créé ma propre société «Dermon Oil and Gas Moyen-Orient», explique-t-elle.
La présidente fondatrice de Dermon a acquis cette précieuse expérience dans des entreprises impliquées dans l’acticité upstream et se forma avec les systèmes français, britannique et américain. Cependant, elle se mit au défi, en tant que novice, d’apprendre tout sur l’activité dowstream, afin de comprendre et de contrôler l’ensemble de la chaine industrielle de l’énergie depuis l’exploration jusqu’à la distribution des produits pétroliers. Avec le soutien de ses parents qui lui ont rendu visite aux Émirats Arabes Unis, Khadija ouvrit son bureau à Abu Dhabi. «Nous avons commencé par travailler dans dowstream business en se concentrant sur la région Asie-Pacifique pour leur fournir des produits pétroliers tel que le pétrole brut. Puis, au fur et à mesure de la croissance de l’entreprise, nous avons choisi de diversifier notre portefeuille en ajoutant du LNG et des produits pétroliers raffinés. Dans le cadre de notre culture d’entreprise, nous accordons de l’importance à la santé, à la sécurité et à l’environnement, au respect des lois locales et internationales et, bien entendu, nous sommes un partenaire auprès du gouvernement et des autres communautés», souligne Khadija.
Suite aux immenses découvertes pétrolières et gazières au Sénégal, son pays d’origine, Khadija décida d’ouvrir une filiale de l’entreprise à Dakar «Dermon Oil and Gas Africa» avec un directeur de 30 ans d’expérience dans l’industrie, Tidiane Mbodji. Khadija s’estime fière de dire que «Dermon Oil and Gas Africa dispose d’une licence complète du upstream au dowstream, y compris du conseil (consulting) et de la formation. Comme nous le savons tous, l’éducation est essentielle pour le développement futur d’un pays ». Khadija croit en l’action et elle apprécie beaucoup l’expérience de son frère Khadim Ba.
En outre, concernant la gestion du pays, Khadija considère le président de la République, Macky Sall, comme «un homme démocratique, visionnaire, fidèle à ses engagements. Il soutient activement l’éducation des jeunes à travers la voie de l’émergence, sachant qu’ils sont la force et l’avenir du pays. La stratégie menée par Macky Sall est un héritage qui inspirera et dont les dirigeants de demain se souviendront». Khadija soutient que la devise du Président Macky Sall, la "Voie de l’émergence", l’a inspirée dans la création de l’Académie de Formation Dermon à Dakar. Selon Khadija, l’Académie offrira des certifications HSE et des cours de formation professionnelle dans le secteur pétrolier et gazier, pour enseigner et développer des compétences techniques à tout Africain apte à entrer dans ce nouveau marché émergeant.
«Je voudrais dire que ma famille m’a toujours soutenue dans mon parcours. De plus, je dois ajouter que, tout au long de mon expérience, j’ai rencontré plusieurs personnes qui sont devenues mes mentors et qui ont toujours cru en ma vision. Aujourd’hui, la plupart d’entre elles sont mes conseillères et certaines d’entre elles font partie des membres de mon Conseil d’Administration. Je vois Dermon Oil and Gaz devenir un leader dans le domaine de l’énergie grâce à l’innovation, l’excellence dans les prestations de services et dans la technologie de pointe».
Tirant les leçons des réussites et des échecs d’autres pays producteurs de pétrole et de gaz, Khadija, en tant que jeune femme ambitieuse d’une vingtaine d’années d’expérience, cherche à jouer un rôle déterminant dans le développement continu de son pays et des pays africains voisins. C’est pourquoi l’Académie de Formation est une entreprise très importante, en plus des autres activités de Dermon Oil And Gaz. Dermon Oil And Gaz est l’activité principale du groupe Dermon, qui fait également des affaires dans les pierres et métaux précieux, ainsi que dans l’immobilier.




from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2JIaJze
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours