Selon Mamadou Lamine Diallo, président du mouvement Tekki à propos du "dialogue de Macky Sall, jamais deux sans trois, et c'est plutôt une nouvelle attaque contre la gouvernance démocratique en préparation".
Lamine Diallo :

"Macky Sall n’a jamais caché sa volonté de réduire l’opposition à sa plus simple expression. En vérité,  il ne comprend pas qu’une démocratie n’a de sens que s’il y a une opposition qui s’oppose, notamment à l’Assemblée Nationale. Et la justice indépendante norme les comportements des populations pour en faire des citoyens respectueux de la loi votée à l’Assemblée. Voilà qui fonde notre divergence fondamentale avec l’APR BBY", estime Mamadou Lamine Diallo, président du mouvement Tekki dans question économique de la semaine.


Avant d'ajouter: "Macky Sall a déjà appelé au dialogue,  toujours pour diviser et affaiblir l’opposition. Une première fois c’était pour couvrir le transfert du prisonnier Karim Wade au Qatar. Une deuxième fois, pour imposer le parrainage corrompu destiné à sélectionner les candidats à la présidentielle d’abord et ensuite les maires. Jamais deux sans trois. Cette fois-ci, c’est pour faire avaliser quoi ? Surtout avec l’onction de Diouf et Wade. Plusieurs hypothèses sont sur la table. Pour sûr, ce ne sera pas à l’avantage de la démocratie sénégalaise".

 



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2T3iWxo
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours