L'enseignement supérieur et la recherche a enregistré "des reculs inquiétants", en sept ans. C'est la conviction du Secrétaire général du Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal/ Enseignant supérieur et de la recherche (Sudes/Esr), Oumar Dia, qui doute même dans un entretien accordé au journal "Sud Quotidien", de l'effectivité des 430 milliards annoncés publiquement en 5 ans.
Oumar Dia, SG SUDES/ESR :
"Le premier mandat du Président Macky Sall, contrairement à ce que clame son ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, est un mandat qui s'est caractérisé par des reculs inquiétants dans le secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Pendant le premier mandat du Chef de l'Etat, son gouvernement s'était publiquement engagé à investir 430 milliards en 5ans dans l'enseignement supérieur et la recherche; ce qui d'après lui, représente 2,5 fois l'investissement total dans le secteur entre 1960 et 2012".

"Au vu des résultas modestes obtenus en 7ans, voire des grands reculs enregistrés, le Sudes/Esr doute de l'effectivité de tels investissements dans le secteur. Le constat du Sudes/ Esr, c'est que le premier mandat du Président Macky Sall s'est caractérisé par une grave dégradation des conditions de travail dans l'enseignement supérieur et la recherche (déficit d'infrastructures, de personnels et de budgets). Mais aussi, un recul sans précédent de la gouvernance du secteur (nouvelle loi remettant cause l'autonomie, actes illégaux et abus de pouvoir de la part de certains recteurs)".



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2Jpm3jv
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours