C'est l'heure du bilan de la Présidentielle du 24 février dernier. La coalition Benno Bokk Yakaar de Mbour, dirigée par Ousmane Tanor Dieng, s'y est attelée le week-end dernier. Occasion saisie par le Secrétaire général du Ps, pour apporter des réponses sur l'appel aux retrouvailles de la famille socialiste et sur d'autres questions d'actualité.
Ousmane Tanor Dieng :
"Nous avons d'autres préoccupations, d'autres ambitions que d'épiloguer sur un troisième mandat. C'est un problème qui ne nous préoccupe pas. Ce qui nous préoccupe, c'est que le Président Macky Sall puisse réussir ce mandat pour le bien du Sénégal", déclare le président du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) à propos du troisième mandat dont on parle à gauche et à droite.

"Le département de Mbour a apporté 135 mille voix au candidat Macky Sall. Ce qui signifie que notre département se positionne juste après le département de Dakar (210 mille suffrages) et le département de Pikine. Quand on fait cette analyse, on peut imaginer le rôle que le département de Mbour a joué dans la réélection du Président Macky Sall. Ce qui est remarquable, c'est que les objectifs qui lui ont été fixés sur le parrainage (110.000), ont été largement dépassés. Ce qui veut dire que les choses ont été faites avec beaucoup de sérieux et de détermination", se réjouit Ousmane Tanor Dieng, qui ne tarit pas d'éloges à l'endroit de Macky Salll pour son sens de la créativité.

"Benno Bokk Yakaar est une belle invention du président Macky Sall et une coalition unique en Afrique, parce que nous avons un cycle électoral. Nous avons fait une élection présidentielle au deuxième tour, une élection locale, un référendum, des législatives et une présidentielle. A chaque fois qu'on prévoit notre disparition, on retombe sur nos pieds. Nous avons aussi dit que cette victoire est celle du Président Macky Sall, qui a un bilan visible et palpable. C'est une heureuse coïncidence que les hydrocarbures qui ont été découverts, soient exploités à partir de 2021 ou 2022, correspondant avec le règne d'un ingénieur géologue", soutient Ousmane Tanor Dieng.

Par ailleurs, le patron des socialistes a annoncé des discussions préalables en vue des élections locales. "Une discussion va être entamée avec les leaders de la coalition avant que le Président ne donne des directives", informe-t-il, avant d'affirmer que le retour des bannis socialistes dans le giron des verts n'est pas à l'ordre du jour. Il promet de s'adresser à la presse le moment venu.







L'As



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2CC0EOx
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours