Je suis sénégalais ; un Sénégalais lambda comme on dit. J'ai attentivement suivi le processus électoral qui a culminé hier avec la publication des résultats partiels de l'élection présidentielle du 24 février 2019. J'en suis ressorti extrêmement meurtri et frustré. Il y en a marre de certains soi-disant intellectuels qui se croient mieux ou plus intelligents que le commun des Sénégalais.
Présidentielle 2019 : Les frustrations d'un Sénégalais lambda (Par Souleymane Diop)
Pour qui se prennent-ils ?  De quels droits se sentent-ils imbus pour parler au nom de tous les Sénégalais ?  Quelle arrogance et quel mépris ! 

J'en ai vraiment plus qu'assez d'entendre ces soit disant "intellectuels", "droit-de-l'hommistes", "société civile", "leader d'opinion", "rappeurs ratés et fainéants", etc., nous pomper l'air à longueur de journée.  Ils nous prennent pour qui ? 

Dans leur imagination fertile, les Sénégalais lambda ne seraient que de petits enfants auxquels il faut tout expliquer et guider vers la lumière ; leur lumière. 

Nous ne serions, à leurs yeux que de pauvres types (Bougane Guèye) qui auraient choisi la continuité. Ou mieux encore, nous serions des nigauds de première classe qui ne comprennent rien à la complexité du processus électoral (Barthelemy Dias dixit). 
Apparemment, les leaders politiques auraient déjà tout fait. C'est à la masse ignare qu'il reviendrait de se révolter. 

Vous nous prenez pour qui ? 
Chers donneurs de leçons, soyez humbles. Sachez que vous vous adressez à des gens aussi intelligents que vous ; je dirais même beaucoup plus intelligents que vous. Les Sénégalais l'ont démontré à plusieurs reprises mais à l'évidence, vous n'apprenez pas de vos erreurs du passé. 

Il est très aisé de se morfondre dans un salon douillet devant son ordinateur pour donner des leçons ou critiquer. Il est aussi très facile d'être hautain, irrespectueux et dispenser des insultes gratuitement. Ce sont des choses très faciles et tout le monde en est capable. 

Apprenons à respecter les gens et leurs choix. Les Sénégalais ont fait un choix très clair. 

On peut ne pas être d'accord. On peut être déçu. Cela se comprend. Mais ceci ne doit donner à quiconque le droit d'insulter l'intelligence des Sénégalais (e.g. Pape Allé Niang). 

En effet, ce n'est pas parce que votre vœu (du deuxième tour) n'a pas été exaucé que forcement il y a eu fraude. 

Bon sang, il y a eu un écart de plus de 1 600 000 voix entre les deux premiers candidats. Vous ne pouvez pas expliquer cet écart par un jeu de masturbation intellectuelle du genre "vote par ordonnance", "le PV de Lyon" (M. Decroix dixit), "rétention de carte d'électeur", etc. 

C'est vraiment ridicule comme explication de la part d'un soit disant responsable politique. 

Et de grâce, ne me parlez surtout pas d'enfants mineurs qui votent dans le Fouta ou l'histoire du nombre de votants à Kanel. On connait tous ce qui était visé à travers la publication de ces Fakenews. 

Ne parlons même pas de la dernière trouvaille qui consiste à pointer du doigt le fait que les résultats partiels n'ont été publiés que cinq jours plus tard. 

Quelle ironie !  N'est-ce pas les même qui s'égosillaient pour exiger l'attente de la publication des résultats officiels ? 

Chers compatriotes, en mon humble avis, une explication n'a pas besoin d'être trop compliquée : M. MACKY SALL A GAGNÉ CES ÉLECTIONS. He won fair and square, comme dirait l'autre, d'autant plus que cette élection a été l'une des plus "observée". 
Évidemment l'organisation des élections n'a pas été parfaite, loin de là. Et comme toute œuvre humaine, il y a certainement des choses à améliorer. 

Le Sénégal est notre pays, un bien commun. On peut être aussi partisan qu'on le veuille durant la saison électorale ; ceci est normal et fait partie du jeu démocratique. A mon humble avis, après des élections, on doit pouvoir dépasser les clivages partisans et œuvrer résolument pour le bien-être de nos compatriotes.

Tout le reste n'est que verbiage inutile qui permet à certaines "têtes pensantes" de combler les pages d'un emploi du temps grossièrement vide d'activités productives. 
Au travail citoyens ! 
Vive le Sénégal. 



Dr Souleymane Diop 
Chercheur 
Afrique du Sud 


NB : Oui, j'ai voté pour Macky Sall 
Non, je ne suis d'aucun parti politique 
Non, ceci n'est pas un appel du pied. Allahamdoulilah, je gagne bien ma vie 
Oui, vous pouvez m'insulter et corriger mes fautes de syntaxe, de grammaire, de whatever else you want. 





PiccMi.Com



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2VuSO03
via gqrds
Share To:

ThiesActu ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours