Soutien des sportifs au Président Macky Sall (Par Baba Tandian)
Au titre des sportifs de haut niveau, je me permets en leur nom de féliciter le Président Macky Sall à l’occasion de sa réélection. Des sportifs en grand nombre s’étaient réunis au Grand théâtre pour apporter leur soutien au Président Macky Sall pour les réalisations titanesques que sont l’Aréna et l’arène de lutte. Ces deux grandes réalisations sportives installent le Sénégal parmi les pays au monde dotés d’infrastructures de dernière génération. Je ne parle pas en Afrique, mais dans le monde. Notre pays attend la construction du stade omnisport de 50.000 places à Diamnadio.

Il démarre aussi en ce début d’année la réhabilitation de trois stades régionaux, Eli Manel Fall de Diourbel, Lamine Guèye de Kaolack et Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor pour un coût global de 40 milliards de FCFA offert par la Chine. Sur cette enveloppe, près de 20 milliards seront consacrés à une transformation intégrale du stade Léopold Sédar Senghor. D’ailleurs, grâce à la politique infrastructurelle sportive de l’Etat, l’équipe nationale de football va jouer ses deux prochains matchs de ce mois de mars au stade Lat-Dior de Thiès, qui a été homologué récemment par la FIFA.

Sous peu de temps, le Sénégal pourrait abriter toutes les grandes compétitions du monde et surtout, une deuxième coupe d’Afrique des nations. D’ailleurs, ce sont ces infrastructures qui ont été déterminantes dans le choix du Comité international Olympique (CIO), pour désigner le Sénégal pour arbitrer les Jeux olympiques de la jeunesse en 2022. Mais ce qui est remarquable, c’est la prise en compte en temps réel, bien avant le début de la campagne des doléances des sportifs.

A ce niveau, près de 70% des doléances des sportives furent exécutées par le président de la République. Comme quoi la préoccupation des sportifs a été prise en compte par le président sortant comme, on dit chez nous, "celui qui te donne un petit déjeuner, ensuite un déjeuner, s’il vous promet un dîner copieux, vous allez attendre". C’est ainsi quepar ma voix, les sportifs de haut niveau adressent une félicitation appuyée au président à l’occasion de sa réélection.

Je salue également l’esprit de dépassement des autres candidats qui ont refusé de cautionner la violence, permettant fortement de baisser la tension. C’est le lieu de reconnaître que grâce à cette attitude des candidats de l’opposition, les chars postés un peu partout dans la capitale ont disparu des ronds-points en quelques heures.
 
C’est tant mieux pour notre démocratie, car la présence de ces chars rappelle certains pays à qui le Sénégal ne veut guère ressembler en matière de démocratie. Macky Sall, malgré une diabolisation, les Sénégalais ont continué à lui faire confiance pour conduire le Sénégal vers l’émergence. Car de mémoire de Sénégalais, on a jamais vu autant d’inaugurations en une année, et pour inaugurer, il faut bien bâtir quelque chose. C’est ce que le président a fait. A ce rythme de réalisations, le développement est forcément au bout.

Yvon Gattaz patron des patrons du MEDEF (France) des années 80/90 ne disait-il pas que (si le bâtiment va, tout va), alors vivement la poursuite des chantiers...






Baba Tandian
 



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2UhYhXH
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours