C’est une première depuis qu’il est chef d’État. Pour le journaliste-analyste politique, Yoro Dia, le président de la République, Macky Sall, a fait un discours soigneux. Son message à la nation d’avant-hier est l’une des déclarations les plus importantes de Macky Sall depuis qu’il a accédé à la magistrature supreme. Lecture.
LECTURE : YORO DIA, JOURNALISTE-ANALYSTE POLITIQUE : “C’est l’une des déclarations les plus importantes de Macky Sall depuis qu’il est Président”
Après un discours réussi lors de sa prestation de serment, avec une maitrise parfaite et un respect total des règles de bienséance, le président de la République, Macky Sall, a encore livré un grand coup de communication avec son message à la nation. Dans un temps record, douze minutes, Macky Sall a réussi à faire un discours de haute facture. D’un point de vue méthodologique, c’est une première pour le Président Sall. Pour le journaliste analyste politique, Yoro Dia,le plus important dans ce message à la nation de Macky Sall à la veille de la fête de l’indépendance du Sénégal, ce n’est pas le fond, mais la forme. Mieux, selon l’analyste politique, le président de la République, Macky Sall a prononcé un bout de phrase qui reste l’élément le plus important de son discours. Macky Sall : “Le développement est désormais le nouveau sens de l’indépendance ; parce que l’étendue de notre liberté et de notre indépendance dépend de notre réussite dans l’effort de développement”. Séduit par le discours du chef de l’État, le journaliste analyste politique fait savoir que c’est l’une des déclarations les plus importantes de Macky Sall depuis qu’il a accédé à la magistrature supreme. Yoro Dia : “Bientôt nous aurons autant d’années d’indépendance que de colonisation effective. Donc quand le Président dit que “le développement est désormais le nouveau sens de l’indépendance…”, c’est là qu’il faut creuser. Et en termes simples, le Président nous rappelle qu’un pays ne peut pas se proclamer souverain, avoir tous les attributs d’indépendance et ne peut pas se proclamer souverain, avoir tous les donner les moyens de son indépendance. Aujourd’hui si a Chine est respectée, c’est parce qu’elle est devenue une puissance économique. A la chute du mur de Berlin, les Soviétiques étaient méprisés, aujourd’hui la Russie est respectée, parce qu’elle est devenue une puissance économique et militaire. Dans les années 60, on parlait du Tiers-monde, on faisait allusion à des pays asiatiques, africains et latino-américains. Si beaucoup de ces pays sont respectés aujourd’hui, c’est grâce à leur économie. De ce fait, le seul combat qui vaille aujourd’hui pour les pays Africains, c’est le combat économique. Et le Sénégal doit donner l’exemple. Donc, c’est l’une des déclarations les plus importantes de Macky Sall depuis qu’il est président de la République”. Sur ce bout de phrase aussi important su chef de l’État, l’analyste politique insiste : “L’étendue de l’indépendance que nous avons depuis 60 ans doit nous pousser à cesser de chercher des boucs émissaires. Il faut que le Sénégal et les Africains arrêtent de chercher des boucs émissaires et se mettent résolument sur le chemin du développement. Et le chemin du développement, c’est la voie du sérieux, de la rigueur et du travail”. Aujourd’hui, Yoro Dia fait savoir que les 4/5 des Africains n’ont pas connu la colonisation, il faut donc leur donner des leçons sur l’impérialisme, mais qu’on arrête d’expliquer la situation économique catastrophique de l’Afrique par la colonisation. “Le Président a bien raison de rappeler que le développement économique doit être synonyme d’indépendance. Parce que dans le monde ou nous sommes, tu ne peux pas tendre la main à l’Occident et vouloir faire preuve d’orgueil”, précise-t-il. Non sans souligner qu’un pays ne peut pas se développer dans le désordre et le président de la République a fait la bonne option d’inscrire dans ses urgences la lutte contre les occupations anarchiques, l’insalubrité, entre autres. Dans la foulée, Yoro Dia explique que le combat de Macky Sall, c’est le développement. “L’état c’est la continuité. La génération de Senghor, c’était l’indépendance, celle de Diouf, l’État de droit. Wade a posé les jalons de l’émergence. Macky combat de Macky Sall, quand l’histoire le jugera, ce sera sur l’émergence, le développement définitif”, ajoute-t-il. Et de conclure que Macky Sall a fait un discours important.

Gawlo.net (L’Obs)




from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2YMBUfT
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours