La commission électorale de la coalition « Idy 2019 » a, ce mardi, présenté son "Livre blanc". Ce livre de 56 pages dévoile la fraude qu’aurait utilisée le candidat Macky Sall pour remporter l’élection présidentielle du 24 février 2019.
Livre blanc: Idy dévoile les chiffres de la fraude électorale
En lieu et place des ténors de la coalition tels qu’Idrissa Seck, Malick Gackou, Pape Diop, Abdoul Mbaye, entre autres, ce sont Déthié Fall, Malick Ndiaye et Mamadou Diop Decroix qui ont fait face à la presse pour détailler leur production, « réalisée par des experts de la coalition ». C’est d’ailleurs, Mamadou Diop Decroix qui a fait l’exposé. A l’en croire, « même si l’élection présidentielle est derrière nous, il est nécessaire de d’expliquer les facteurs qui ont emmené l’opposition a rejeté les résultats de la présidentielle de février dernier pour que de tels obstacles ne se reproduisent plus ».

D’après Decroix, la stratégie de confiscation du pouvoir par Macky Sall est partie du référendum de 2016. D’après ses explications, plus de 600 bureaux de vote fictifs ont été créés à l’étranger. Dans la région de Dakar, explique-t-il, le nombre de votants pour la coalition présidentielle entre les législatifs de 2017 et la présidentielle a augmenté de 115 232 voix. Et le nombre de voix de la coalition Benno Bokk Yaakar a augmenté de 97 672 voix. En outre, il a renseigné que 155 248 doublons ont été identifiés dans le fichier électoral.

Expliquant toujours la fraude, il a révélé que des mineurs et des étrangers ont voté lors de cette dernière élection présidentielle pour le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakar. Poursuivant, il indique le fichier a été gonflé et 85% de ceux qui y ont été ajouté ont voté pour Macky Sall. « Macky Sall aurait eu 46% s’il n’y avait pas de fraude électorale. Le second tour était acté », a déclaré Mamadou Diop Decroix.

Emedia.sn



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2XQagNI
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours