Macky Sall : « L’électorat mouride ne m’a pas tourné le dos »
Le Président Macky Sall ne s’est pas limité à recadrer ses hommes qui râlent dans la presse, après la formation d’un nouveau gouvernement. Il a évoqué les résultats de l’élection présentielle, notamment sa défaite à Touba que d’aucuns taxent de désaveu et informe. « L’électorat mouride ne m’a pas tourné le dos. J’ai obtenu là-bas un nombre que je n’ai jamais obtenu », a-t-il, précisé, invitant son parti à déterminer les vraies causes de ses revers dans les régions de Diourbel, Thiès et Ziguinchor.

« A Thiès, j’avoue que c’est le fief de Idrissa Seck comme le Fouta et le Sine Saloum sont mes fiefs. Cependant, à Touba, à Thiès et à Ziguinchor, j’ai obtenu des scores jamais atteints depuis que je suis au pouvoir », a-t-il ajouté.

D’après Le Quotidien qui rapporte ses propos, le chef de l’Etat a également fait part aux responsables de son parti, du projet de suppression du poste de Premier ministre. Il explique: « Avec cette réforme, je n’aurai plus aucun droit sur l’Assemblée nationale. Le pouvoir qui me restera, en tant que clé de voute des institutions, c’est d’intervenir quand il y aura des blocages. Le dialogue annoncé va vous permettre de voir sous quelle forme cela se fera. Avec cette réforme, je perdrai mon droit de dissolution. Donc, si un député est élu, il le sera pour cinq ans. C’est un équilibre ».

Ainsi, il demande aux responsables apéristes de «s’armer lors des débats sur cette réforme ».



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2GnE3Gy
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours