En visite à la gare des " beaux maraîchers", le ministre es Infrastructures terrestres et du Désenclavement a dressé un bilan macabre des accidents mortels de la circulation depuis le début de l'année 2019. " De janvier à nos jours, c'est plus de 120 décès, plus de 260 blessés. Sur l'année nous perdons en moyenne 565 vies" a informé l'ancien directeur de cabinet du président Macky Sall. Selon lui, les causes de ces décès sont liées à des collisions et défauts de maîtrise.

Pour mettre fin à cette situation qui va crescendo, l'avocat indique que l'Etat du Sénégal est en train de "moderniser le secteur routier" par la numérisation des plaques, des permis, des cartes grises et le renouvellement du parc automobile. " Nous ne pouvons pas rester sans réagir pour apporter des solutions. Des mesures immédiates ont été prises et seront rapidement mises en oeuvre" a t-il plaidé.



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2LT03Px
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours