Après un temps dans le "xeulouweuh", le maire de Thiès, Talla Sylla a refait surface au milieu de ses administrés. Cette fois ci, c'est en marge de la 10e édition des audiences publiques qu'il organise tous les 6 mois dans les locaux de la municipalité. A l'issue de cette séance de démocratie populaire et participative, l'édile de la capitale du Rail a dégainé successivement sur deux cibles antagonistes : le "MACKY et le REWMI".
Chantage d'Etat : Talla Sylla dépoussière ses missiles... rouillés
Un premier tir soft vers le Président Sall, lui rappelant sa promesse d'allouer 500 millions à la mairie de Thiès et une seconde rafale à l'encontre de l'équipe municipale sortante, qu'il accuse de boulimie foncière.

A notre avis, il ne s'agit là que d'appels de fonds synonymes de "thiompal" d'Etat sur fond de chantage.






Le Témoin



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2URSQhS
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours