Malick Gackou a fait un réquisitoire sévère de la situation économique sénégalaise. Invité à apprécier la déclaration du président Macky Sall le 1er dernier, affirmant sèchement qu’une augmentation de salaire des fonctionnaires n’est pas à l’ordre du jour, Malick Gackou a indiqué que « Macky Sall a gâché la fête des travailleurs ».
Malick Gackou : « Le Sénégal est un pays extrêmement endetté, ni émergent, ni pré-émergent »
Toutefois, a-t-il poursuivi, « il faut féliciter le président d’avoir avoué la vérité aux sénégalais », dans l’émission Grand Jury de la RFM. Et de marteler, « le Sénégal est un pays extrêmement endetté, ni émergent, ni pré-émergent ».
L’économiste de formation poursuit, « la croissance n’est pas un indicateur social et dans le cas du Sénégal, la croissance dont on parle n’est pas inclusive, elle est extravertie ». Toujours selon Malick Gackou, « 50% des revenus de l’Etat, hors don, servent à payer les dettes. Nous avons un ratio de 65% dette/PIB. Le gouvernement n’a pas de marge de manœuvre ».
Et de révéler, « aujourd’hui, 98% des entreprises exportatrices au Sénégal sont des entreprises étrangères. Cette mainmise des entreprises étrangères sur notre économie pose problème ».



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2E5wrI6
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours