Ousmane Sonko est catégorique. Il est hors de question pour lui et le Pastef de participer au dialogue national.
Sonko rejette le dialogue avec Macky Sall et l'avertit: « Il aura une opposition ferme pour ne pas dire radicale en face de lui »
« Aller au dialogue, c’est entrer en collusion avec Macky Sall et se livrer à un grand écart qui s’assimile à un reniement ou à une forme de ralliement. Il faut que cela soit clair : Nous ne participerons à cette mise en scène », a-t-il déclaré, lors d’une conférence de presse ce mercredi, au siège de son parti.

Le leader de Pastef soupçonne le chef de l’Etat de chercher à museler l’opposition et à se maintenir au pouvoir. « En accédant au pouvoir, Macky Sall avait juré qu’il allait réduire l’opposition à sa plus simple expression. Ce projet demeure, même s’il semble avoir atteint ses limites. En initiant ce dialogue, il veut tout simplement changer de stratégie, en faisant un fantasme sur une forme de gouvernement d’union nationale qui ne dit pas son nom.

C’est-à- dire, élaborer un projet de politique, économique et social, et ensuite gouverner ensemble et se partager un bonbon étatique. Ainsi, il n'y aura personne en face de lui pour s’opposer à son mauvais choix économique, à la corruption gouvernementale, aux dérives et abus autoritaires, à la manipulation du calendrier républicain et de la Constitution », fait-il savoir. Et d’avertir: « Je veux rassurer Macky Sall : il aura une opposition ferme pour ne pas dire radicale en face de lui».
 



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2QtpdTg
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours