En dehors des malversations financières et des agents payés "alors qu'ils dorment chez eux", un autre scandale est en passe de secouer l'unité de Coordination et de Gestion des déchets solides (Ucg) chargée de la collecte et du ramassage des ordures à Dakar et le reste du pays. Après avoir fouillé dans les poubelles de cette société de nettoiement, "Le Témoin" vous révèle pourquoi Dakar est si sale et délabrée.
Unité de Coordination et de Gestion des déchets (UCG): Népotisme dans le recrutement des agents
Tenez ! Experts en népotisme et discrimination, des responsables et coordinateurs de l'Ucg ont fini par transformer cette agence d'Etat, en une entreprise familiale. Car, parmi les 500 agents de nettoiement, presque les 50% embauchés sont des mêmes familles ou des mêmes quartiers : frères, neveux, voisins, beaux-frères, homonymes et autres recommandés.

Exemple : dans la zone de Yoff, ce haut responsable de l'UCG a recruté son frère et son neveu, avant de les affecter comme superviseurs à Rufisque. Sans oublier encore cet autre haut responsable de l'Ucg, qui a embauché son frère et beau-frère ainsi que le frère de sa maîtresse pour en faire des superviseurs et chefs de zone.

Pendant ce temps, de pauvres agents contractuels ont fait plus de cinq voire sept ans sans se faire embaucher. Pire, ils n'ont même pas encore reçu leur salaire du mois d'avril dernier. Selon un syndicaliste d'Ucg, ce recrutement de parenté de voisinage et de camaraderie a créé un véritable laxisme dans la qualité du travail. "D'ailleurs, certains agents, forts de leur protection à l'interne ne viennent même sur le terrain. Encore dans certains quartiers urbains, des agents-frimeurs se débarrassent de leur "tenue", balaie ou scooter estampillé "Ucg" pour éviter d'être démasqués par les jeunes filles qu'ils veulent courtiser. Dans ces conditions, comment voulez-vous que Dakar soit propre ?", nous confie un employé de l'Ucg se disant en possession d'une longue liste d'agents incriminés. "Nous interpellons le Président de la République, Macky Sall, et le nouveau ministre de l'Hygiène publique, Abdou Karim Fofana, pour qu'ils mettent fin à cette situation", déplore-t-il.





Le Témoin



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/309dyxu
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours