Que le Chef de l'Etat Macky Sall se le tienne pour dit. La Confédération nationale des travailleurs du Sénégal Force du changement (Cnts/Fc) ne compte pas rester les bras croisés face à la non satisfaction de ses cahiers de doléances lors du de la Fête du Travail. "Le Chef de l'Etat n'a donné aucune satisfaction à nos préoccupations. Même pas ce qui est possible et avait déjà commencé à connaître des débuts de solution qui vont très certainement connaître des remises en cause par ces positions.
Nous considérons que ce premier rencontre avec le mouvement syndical depuis sa réélection est la rencontre de la négation, sans respect de nos prérogatives et de notre mandat", a asséné Cheikh Diop, Secrétaire général du Cnts/Fc face à la presse ce lundi. D'après lui, cette posture est une suite logique du manque de considération que Macky Sall manifeste à l'égard des travailleurs que représente les mouvements syndicaux avec la suppression des espaces de rencontre et de partage périodique. "Une fois par an avant le 1 mai et deux fois avec le Premier ministre. Ces rencontres ont été supprimées sous le régime de Macky Sall", a-t-il déploré. Avant d'annoncer :"Nous allons entamer des concertations sans délai avec les organisations syndicales non affiliées et avec toutes les organisations qui partagent avec nous la même appréciation de la rencontre du 1 mai et de l'état actuel du dialogue. Au terme de ces rencontres nous déclinerons un plan d'actions".



from Leral.net - S'informer en temps réel http://bit.ly/2V5Ot2K
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours