Après le succès de la mobilisation du vendredi dernier, l’opposition et la société civile regroupées autour du mouvement Aar li nu bokk, promettent un autre vendredi d’enfer. Le mouvement veut mobiliser plus que le vendredi dernier, «pour pousser» le Président Macky Sall à renégocier les contrats pétroliers et gaziers et à rapatrier l’argent issu de ce «deal» et qui est «planqué à l’étranger».
Mobilisation contre le scandale Petro-Tim: Aar Li Nu Bokk promet un autre vendredi de feu
Les animateurs de ce mouvement, qui se sont réunis, hier, sont «convaincus» de tenir le bon bout avec le limogeage d’Aliou Sall de la Caisse des Dépôts et Consignations. Ils estiment que la pression citoyenne va pousser le pouvoir à faire machine arrière. «Nous prenons acte de la démission du frère du Président Macky Sall, mais nous n’allons pas en rester là. Nous continuerons notre mobilisation et nous irons crescendo jusqu’à la victoire», explique un des initiateurs du mouvement.

Les organisations syndicales qui sont bien représentées dans ce mouvement Aar li nu bokk, ne sont pas en reste. Elles appellent les travailleurs à apporter un soutien massif à la grande marche du vendredi 28 juin 2019, appelée par les leaders syndicaux à Dakar. Au niveau des états-majors également des formations politiques, on se prépare activement à la manifestation de ce vendredi, sur l’avenue Charles De Gaulle.

Une source proche du Congrès pour la renaissance démocratique (Crd) renseigne que les leaders veulent battre le rappel des troupes, pour «donner un autre avertissement» à Macky Sall. De son côté, la conférence des leaders du Front démocratique et social de résistance nationale (Frn), appelle le peuple sénégalais à descendre massivement dans la rue pour réclamer justice et que les coupables de tous bords soient punis et que les biens spoliés soient totalement restitués au peuple sénégalais.

«Deux semaines après cette déclaration, les lignes commencent à bouger suite à une mobilisation populaire et citoyenne qui ne faiblit pas. En effet, Aliou Sall vient de démissionner et nous osons espérer que d’autres démissions suivront et que c’est là le début d’un processus de clarification intégrale, débouchant sur un procès de la vérité et de la justice», soutiennent les leaders du Frn, qui appellent encore une fois de plus, à des mobilisations populaires.




Walf Quotidien



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2xif5UR
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours