Le coordonnateur du pôle des non-alignés, Déthié Faye, a proposé ce lundi, que la caution pour les élections locales initialement prévues le 1er décembre 2019, ne dépasse pas 5 millions FCFA par commune. Il a fait cette suggestion à une rencontre conviée par le ministre de l'Intérieur, pour débattre sur la question.
Élections locales: des acteurs 'fixent' la caution à 5 millions FCFA
"De mon point de vue, la caution ne doit pas dépasser 5 millions FCFA. Il est évident que quand elle va de 25 à 30 millions FCFA, mes amis de droite (du pouvoir) n'ont aucune difficulté pour payer", a dit M. Faye, qui a invité le ministre de l'Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, à prendre certains points en compte lorsqu'il prendra l'arrêté.

Déthié Faye n'a pas voulu aller loin dans sa déclaration. Il dit vouloir continuer cette discussion au Dialogue national, une posture critiquée par certains participants dont le Parti démocratique sénégalais (Pds), qui soutient que tout doit se discuter aujourd'hui, étant donné le parti ne participe pas au Dialogue national lancé le 28 mai, par le Président Macky Sall.

"On ne peut pas prendre de position ou de décision ici. Nous les reportons au Dialogue national et nous engageons le combat là-bas. Chaque entité défendra son point de vue. Si nous trouvons un consensus, nous nous mobiliserons pour savoir si le président de la République va l'appliquer", a déclaré M. Faye.

Par ailleurs, le coordonnateur du pôle des non-alignés a fait savoir que la rencontre d'aujourd'hui, n'est jusque qu'une formalité légale, à laquelle tous les acteurs politiques s'attendaient. Il précise qu'il s'agissait de respecter les dispositions en vigueur du code électoral, appelant les participants à faire des propositions avant de trouver un consensus au Dialogue national.






Pressafrik



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2XNug7q
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours