L’Institution de prévoyance Retraite du Sénégal (Ipres), dirigée par le préfet Mamadou Sy Mbengue, traverse une profonde crise. Pour cause, depuis quelques temps, les centres médico-sociaux ainsi que les infirmeries régionales de l’ipres subissent des ruptures d’approvisionnement de médicaments, au point que les retraités malades ont du mal à se soigner. Ou alors à se faire prendre correctement en charge.
Rupture de médicaments à l'Ipres: Des retraités réclament le départ de Mamadou Sy Mbengue
Face à ces dysfonctionnements cycliques liés à la chaîne de distribution du médicament, certains retraités réclament la tête du directeur général de l’ipres, Mamadou Sy Mbengue, tout en interpellant le président de la République Macky Sall sur la situation alarmante que traverse l’institution. En visite dans les locaux du quotidien « Le Témoin », certains de ces retraités en colère menacent de rejoindre la plateforme "Aar Li Ñu Bokk » pour marcher les « adioumas » et se faire entendre.

« L’Ipres est une maison qui nous appartient à tous ! Donc, on doit la sécuriser et la sauvegarder « Da ñu ko wara aar !». Ce qui fait que tous les retraités doivent s’identifier à la plateforme « Aar Li Ñu Bok » comme l’indique son nom » peste le vieux El. Nd., retraité et pensionnaire de l’ipres. « Allez visiter les centres médico-sociaux ou infirmeries, certains médicaments essentiels, quelquefois vitaux, manquent dans les rayons », se désole-t-il.

Outre ces problèmes de médicaments, où en est-on avec l’affaire de détournements des tickets resto ? Un scandale révélé par « Le Témoin » et où le préjudice est estimé à plus de 300 millions FCFA. Pis, des assistants, traiteurs et des secrétaires de direction ont été mis en cause sans qu’aucune plainte n’ait été déposée par le Dg Mamadou Sy Mbengue, pour faire tirer l’affaire au clair. Il doit se dire qu’en comparaison du scandale à 10 milliards de dollars d’Aliou Sall, ces 300 millions, c’est une goutte d’eau !

Une chose est sûre, il ne faut pas être surpris de voir des retraités "boîter" voire traîner le pas un de ces quatre vendredi, sur le parvis de la place de la Nation.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2YrSIbf
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours