L'ancien ministre de l'Energie Thierno Alassane Sall a déféré ce mercredi 17 juillet 2019 à sa convocation, dans le cadre de l'enquête sur l'attribution des concessions pétrolières et gazières, mettant en cause Aliou Sall, petit frère du Président Macky Sall et de l'homme d'affaires Franck Timis.
Thierno Alassane Sall à la sortie de son audition:
A la sortie de son audition, Thierno Alassane Sall a déclaré: "Pour autant, je refuse de m’associer à une démarche qui ressemble plus à un enterrement de première classe du dossier. C’est pour cela, ayant en Républicain déféré à la convocation des enquêteurs, j’ai signifié à la DIC, mon objection à la procédure et mon refus de m’y associer.

Si une procédure crédible, transparente et orientée vers la recherche de la vérité devait être engagée, j’y participerais avec bonheur et totale disponibilité. Par exemple, je serais prêt à témoigner devant une commission d'enquête parlementaire, avec auditions publiques et diffusées par la presse
".

Le président de la République des Valeurs (Rv), n'a pas manqué l'occasion de solder ses comptes avec le procureur de République ,Serigne Bassirou Guèye sur son appel à témoins. Pour lui, "la procédure en cours, imposée par Gouvernement, ne vise pas à faire la lumière sur l’affaire, rétablir le peuple souverain dans ses droits et punir les coupables. Mais bien au contraire, à conclure qui n’il n’y a rien à redire sur les contrats qui seraient réguliers. Cette procédure suscite l’étonnement jusque dans les rangs de praticiens du droit, comme l’atteste la prise de position du magistrat, Mme Seynabou Ndiaye Diakhaté de l’OFNAC."

"Pour avoir délibérément ignoré des rapports de l’OFNAC, quels autres documents pourraient trouver un intérêt auprès des enquêteurs ? Ce dossier est lourd d’innombrables pièces consistant au rapport de l’Inspection Générale d’Etat, à la confirmation des conclusions dudit rapport quant à la démarche purement spéculative de Timis, qui a effectivement abouti à un enrichissement sans cause, à un faisceau massif de faits qui pointe vers un groupuscule d’individus", a déploré TAS.



Pressafrik.com



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2JC1pe3
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours