Hausse des dépenses de l’Etat - Cusems: Abdoulaye Ndoye appelle à des correctifs, pour instaurer une équité et une justice sociale
Le secrétaire général du Cusems, Abdoulaye Ndoye accuse les autorités étatiques d’être responsables de la hausse des dépenses, dénoncées par le Chef de l’Etat, Macky Sall. Il estime que c’est seulement au Sénégal, un pays pauvre, où des gens perçoivent des dizaines de millions de FCfa en tant que Directeur ou responsable de service. Alors que les secteurs prioritaires, dont l’éducation et la santé sont laissés en rade.

La qualité du système éducatif, insiste-t-il, devrait être une priorité. Et le premier intrant dans ce secteur, est l’enseignant. « L’Etat doit aussi, améliorer l’environnement scolaire, en formant les enseignants », relève-t-il.

Ainsi il exhorte à l’amélioration des salaires des enseignants. Cela est dans l’optique d’instaurer une équité et une justice sociale dans le traitement des fonctionnaires. Une étude faite dans le système, évoque-t-il, a montré qu’il n’y a pas d’équité et le traitement salarial est déséquilibré.

Ce qui reste désormais, d’après le syndicaliste, est de corriger pour avoir un système de rémunération équitable et attractif. « Ils ont donné raison aux enseignants, en reconnaissant que c’est à leur niveau que les dépenses sont excessives. Pour dépenser, il faut faire des dépenses utiles. Mais acheter des véhicules et autres, ne fait pas avancer le pays », regrette-t-il.








Leral

 



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2KvErVj
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours