L’imam de Touba a demandé aux parents d’élèves musulmans de retirer leurs enfants de l’Institut européen des affaires (Iea), une école de business française, qui aurait interdit la prière à ses élèves au sein de l’établissement.
Interdiction de la prière à l’IEA : l’imam de Touba demande aux musulmans de retirer leurs enfants de l’établissement
« Il y a une école de business qui interdit à ses élèves de prier. Nous demandons aux musulmans de retirer leurs enfants de cet établissement. Tout enseignement qui banni l’islam ne peut produire que des cadres qui seront déracinés de leurs valeurs et cultures islamiques », a dit Serigne Ahmadou Rafahi Mbacké, Ibn Serigne Saliou, dans une vidéo qu’il a publiée.
Dans une récente publication, l’ancien chef de cabinet de Macky Sall, Moustapha Diakhaté a publié la note de service de l’Institut européen des affaires (Iea Dakar), une école française de management, interdisant la prière au sein de son établissement sur sa page Facebook.
« Le gouvernement du Sénégal doit annuler, sans délai, cette décision illégale, inopportune et dangereuse pour éviter à notre pays de sombrer dans des conflits confessionnels.
Contrairement à la France, il n’existe pas au Sénégal une loi qui permet à un quelconque établissement d’enseignement public comme privé d’interdire la prière musulmane ou le port de signes religieux en son sein.
Au regard des événements survenus à l’institution Sainte Jean d’arc et plus récemment à la pharmacie Guigon, il est temps d’introduire, dans le code du travail et la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République, des dispositions relatives à l’autorisation des cinq prières obligatoires musulmanes et le port du voile islamique dans tous les établissements relevant du public », écrivait Moustapha Diakhaté.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2Mb8HIj
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours