Levée du corps : Dansokho élevé, à titre posthume, au rang de Commandeur de l’ordre national du Lion
Plusieurs personnalités dont le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, la présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Aminata Touré, des membres du gouvernement, des députés, ainsi que plusieurs officiels et des officiers de l’armée ont pris part dimanche, à l’hôpital principal de Dakar, à la cérémonie de levée du corps de l’ancien ministre d’Etat Amath Dansokho.

Des membres de la famille et amis du défunt, des élus ainsi que des représentants d’organisations syndicales, de la société civile et de guides religieux ont aussi participé à cette cérémonie.

Le défunt, décrit comme un homme politique « courageux, loyal, sincère et combatif » a été élevé, à titre posthume, au rang de Commandeur de l’ordre national du Lion.


Levée du corps : Dansokho élevé, à titre posthume, au rang de Commandeur de l’ordre national du Lion
Amath Dansokho, leader historique du Parti de l’indépendance et du travail (PIT), est décédé vendredi dernier à Dakar, des suites d’une longue maladie, à l’âge de 82 ans.

‘’C’est le Sénégal qui perd, c’est l’Afrique qui perd, c’est l’humanité qui perd avec la disparition de Amath Dansokho’’, a indiqué Moustapha Niasse, venu représenter le chef de l’Etat Macky Sall, absent du territoire national.

Le président de la République prend part aux travaux de la septième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7), à Yokohama, au Japon.

Moustapha Niasse a indiqué que le chef de l’Etat est ‘’très attristé’’ par la mort de Amath Dansokho, ancien secrétaire général du Parti de l’indépendance et du travail (PIT, majorité présidentielle).

Dans son allocution, M. Niasse a longuement salué la mémoire du disparu avant de louer ses qualités humaines et ‘’son engagement toute sa vie pour une humanité meilleure’’.

‘’Amath restera avec nous, dans nos pensées, dans nos mouvements. Il avait des qualités rares. Et c’est pourquoi c’était bien d’être son ami’’, a souligné Moustapha Niasse.

elon lui, Amath Dansokho, ancien secrétaire général du PIT était ‘’un homme loyal, compétent, visionnaire, un militant’’.

‘’Je peux vous dire que c’est lui qui nous a inspiré dans notre engagement politique. Il n’a jamais reculé devant le danger. Ce n’est pas seulement le Sénégal qui perd, c’est toute l’Afrique, c’est toute l’humanité qui perd’’, a ajouté M. Niasse.

Il a exhorté les Sénégalais à prier pour le repos en paix de l’âme d’Amath Dansokho.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2MD0g8N
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours