septembre 2019
Des vivres, du matériel de construction, des produits d’entretien ont été remis ce samedi aux populations de Matam touchées par les intempéries par Me Malick Sall, Garde des Sceaux, ministre de la Justice au nom du président de la République. Dépêché à Matam par le président de la République pour apporter l’assister de l’Etat suite aux fortes pluies qui ont occasion des inondations, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice a remis des vivres, du matériels de construction et d’autres produits aux populations locales. La cérémonie a eu lieu à la gouvernance en présence des bénéficiaires.
INONDATIONS : Me Malick Sall au chevet des populations du Fouta
L’arrivée de l’émissaire du président de la République a été accueillie avec beaucoup de joie par les populations locales. Ainsi, de l’entrée de la ville de Matam à la gouvernance, les citoyens sont sortis spontanément pour réaffirmer leur soutien au chef de l’Etat.
Ainsi, le Garde des Sceaux a profit de l’occasion pour rappeler aux populations l’attention particulière que le chef de l’Etat porte à la satisfaction de leurs préoccupations. D’où les nombreux chantiers ouverts dans la localité. « Depuis son accession à la magistrature suprême, à travers le Plan Sénégal Émergent (Pse), le Président de la République Macky Sall a inscrit, au cœur de ses priorités gouvernementales, le désenclavement économique et la lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes. Pour avoir sillonné le pays, il a toujours eu à cœur, que tous les citoyens trouvent une place de choix à bord du train de l’émergence », a déclaré Malick Sall. « De nouvelles approches parmi lesquelles l’inclusion sociale (couverture Maladie Universelle), l’équité (Bourses familiales) et la territorialisation des politiques publiques (Acte 3 de la décentralisation) ont été mises en œuvre pour notre plus grand bonheur, à nous tous », a-t-il souligné.

Me Sall a dit l’ambition de Macky Sall pour le Fouta s’est traduite par la mise en œuvre du projet de réhabilitation de la nationale RN2 (Ndioum-Ourossogui-Bakel), sur un linéaire de 546 km qui constitue le projet routier le plus important du Sénégal pour un montant de 92 milliards 368 millions FCFA. Il a fait savoir que les travaux d’avancement physique moyen sont exécutés a plus de 50 %. Il a aussi affirmé que la fin des travaux pour l’axe Thilogne Ourossogui et Hamady Hounaré-Fadiara est prévu avant la fin de l’année 2019. Des investissements importants ont été aussi réalisés, dans le cadre de la réhabilitation/construction d’infrastructures socio-économiques de base (Salles de classe, murs de clôture d’écoles et des centres de santé) sans mentionner la création de plus de 2500 emplois dans le domaine considéré, selon le Garde des Sceaux.

Revenant sur le soutien du président de la République aux sinistrés, il a dit que cet acte de haute portée humanitaire traduit une fois de plus l’essence de Son combat auprès des populations, notamment pour aider à les soulager, à chaque fois que de besoin.
Malick Sall a transmis aux populations les chaleureux remerciements du Président de la République Macky SALL pour leur engagement exemplaire, leur fidélité et leur foi en Son programme et Sa vision d’un Sénégal émergent, prospère et démocratique. « Par un plébiscite jamais égalé dans les annales électorales, ici dans la Région de Matam, vous Lui avez renouvelé votre confiance, mais surtout envoyé un message clair sur la grande ambition de changer le quotidien des sénégalais par la transformation structurelle de notre économie », a-t-il lancé. Il a rappelé que le programme Promovilles est en train de dérouler un projet a 3 composantes pour un coût global de 7, 4 milliards de francs CFA se déclinant comme suit : Construction de 7, 3 km de voirie éclairées et assainies, Réhabilitation du foyer des Femmes, Érection d’une digue route de 3,5 km.

C’est pourquoi, il a invité à une plus grande vigilance sur l’exactitude des informations disséminées parfois par ignorance, mais aussi à des fins inavouées. « En effet, à l’heure de l’autoritarisme numérique et de la dictature des réseaux sociaux, il faut rester vigilant face aux « fake news ». Il est, en effet, un devoir citoyen de se rapprocher des autorités administratives pour disposer des informations fiables et vérifiables au sujet des réalisations et des activités du Gouvernement », a-t-il dit.


INONDATIONS : Me Malick Sall au chevet des populations du Fouta



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/30alBO6
via gqrds
Joal : Le maire invite les pêcheurs à respecter les alertes météo
C'est au matin lors de la cérémonie de présentation de condoléances aux familles des 4 pêcheurs décédés que le maire de jaol Boucar Diouf a profité de l'occasion pour lancer un appel aux pêcheurs à respecter les alertes météo, mais aussi il invite les capitaines de pirogues à prendre au sérieux le port du gilet car selon lui cela va de leur sécurité.

Au cours de cette cérémonie de condoléances le maire Boucar a présenté aussi les condoléances du chef de l'État macky sall au nom de toute la nation.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2M3MgCq
via gqrds
Les préparatifs de l’ouverture officielle de la Mosquée Massalikoul Djinane, prévue le 27 septembre 2019, a servi de prétexte au représentant du Khalife général des Mourides, Mbackiou Faye de faire face à la presse pour un exposé des réalisations et programmes. Le Khalife attendu dans la matinée du dimanche va procéder à une petite visite de la Mosquée.
« L’œuvre est grandiose, l’architecture merveilleuse, l’attente de la communauté mouride n’a pas été déchue », lancent des visiteurs, impressionnés par la dimension et la beauté de l’ouvrage. Massalikoul Djinane au « cœur », une architecture titanesque, tant investie pour l’islam sera inaugurée le 27 septembre 2019. Le représentant du Khalife, Mbackiou Faye reste disposer à livrer une Mosquée, rare d’en trouver une de pareille, dans certains pays islamiques.

Revenant sur les réalisations, Mbackiou Faye, a d’abord, exposé l’Institut islamique de recherche Cheikh Ahmadou Bamba, initié par le Khalifa général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké. Insistant sur la date d’ouverture officielle de la Mosquée Massalikoul Djinane, il a annoncé l’arrivée de Serigne Mountakha Mbacké à Dakar dans la matinée du dimanche 22 septembre 2019. Et, dès son arrivée, il va visiter la Mosquée Massalikoul Djinane. C’est ainsi que Mbackiou Faye pour donner un cachet solennel à l’évènement, a profité de cette rencontre pour inviter toute la population sénégalaise à l’accueil de Serigne Mountakha.

Evoquant, l’Institut de recherche islamique, Mbackiou retient qu’il y a des salles de conférences et des salles polyvalentes pour dispenser des cours dans les domaines de l’enseignement, de l’éducation islamique, du soufisme et des enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba. D’après Mbackiou Faye, l’Université Cheikh Ahmadou Bamba de Touba, dont les travaux ont été lancés et débutés, est réalisée avec un coût global de 37 milliards de FCfa. « Le monde, confronté à des difficultés multisectoriels, a beaucoup plus besoin des enseignements de Cheikh Bamba qui a abordé tous les domaines de la vie. L’islam est un viatique, il est temps de connaître davantage l'enseignement de Cheikh Bamba », a-t-il dit.

Le site de la mosquée, offert par Me Wade, repose sur 60 000 m2. Et, dans le chapitre des programmes, il précise que la journée du lundi sera décernée à Serigne Saliou Mbacké, initiateur de la construction de la Mosquée. Celle du mardi à Mame Diarra, mère de Khadim Rassoul. Et, il se déroulera des veillées religieuses et la nuit de cette même journée, sera consacrée à Mame Cheikh Ibrahima Fall. La 3e journée est attribuée à Serigne Bara Mbacké, celle du jeudi, suivant à Serigne Sidy Mokhtar Mbacké. Mbackiou Faye indique que dans l’après-midi de la journée, il y aura la présence de l’actuel Khalife qui va faire une importante déclaration.

Aussi, dans le symbolisme et la solennité de l’événement, des veillées religieuses sont entièrement inscrites dans le programme. Seulement, la journée du vendredi est exclusivement réservée à l’inauguration, devant enregistrer la présence de Macky Sall, de l’ex-Président, Me Abdoulaye Wade et de représentants d’autres pays invités. Après la prière du vendredi 27 septembre, les programmes vont se poursuivre avec des échanges sur divers sujets de l’islam.


El Hadji Mbackiou Faye a promis dans le cadre de l’ouverture officielle de la Mosquée Massalikoul Djinane, la présence de spécialistes de la santé, de la sécurité et des Sapeurs-pompiers. L’assistance médicale, des personnes et des biens, insiste-t-il, sera au rendez-vous et, la hauteur de l’évènement.

Leral



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/35a7qaS
via gqrds
Macky Sall quitte Dakar ce Samedi pour New York
Le Président de la République Macky Sall quitte Dakar ce Samedi 21 septembre 2019 pour prendre part à la 74e session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

Le thème de la session porte cette année sur : « Dynamiser les efforts multilatéraux pour l’éradication de la pauvreté, l’éducation de qualité, l’action contre le changement climatique et l’inclusion ».

A ce titre, le Président Sall fera une allocution à la plénière de l’Assemblée le 24 septembre. Il prendra également part à plusieurs événements en marge de la session, en plus des audiences et entretiens bilatéraux.

En outre, il fera une adresse devant le Centre d’Affaires US-Afrique, qui est une composante de la Chambre américaine de Commerce, et animera une Conférence à l’Université de Yale sur le thème : « L’Afrique dans les relations internationales contemporaines ».

Le retour du Chef de l’Etat est prévu le 26 septembre.




from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2MassgV
via gqrds
La rencontre entre deux ministres des Sports en l'occurrence, Matar Bâ et Roxana Maracineanu s'est déroulée dans une ambiance très détendue entre sportifs. Qui disait que le sport a le pouvoir d'unir des hommes.
Le point commun entre les Ministre des Sports Matar Bä et Mme Maracineanu
Les deux autorités respectives du Sénégal et de France se sont rencontrées hier jeudi, pour passer en revue les conditions de préparation des Jeux olympiques 2022. Le Sénégal étant la 1ière nation africaine à organiser un rendez-vous si important.

Mais ce qui étonnait plus d'un, c'était surtout l'ambiance détendue dans laquelle, elle s'est déroulée. Ce qui explique l'atmosphère relax est sans doute, l'expérience des stades. L'un fut joueur de foot, gardien de but en particulier, puis arbitre et président de l'Oncav.

Quant à l'autre ministre d'origine roumaine, arrivée en France à l'âge de 9 ans en 1991, elle est devenue en 1998, pour la première fois, championne du monde du 200 m dos.
Ce vécu sportif qui explique aujourd'hui, de fort belle manière, la visite de la Française au Sénégal: "Le Sénégal est le premier pays que j'ai visitée depuis que je suis nommée ministre" et Macky Sall est le premier président à qui J'ai serré la main à part Macron", a avoué Mme Maracineanu.

Les deux homologues ont procédé par la suite, à une séance de remise de cadeaux, acte symbolique qui a mis fin à la rencontre.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/31ClJTq
via gqrds
Série de calamités : Macky Sall regrette et met en garde les marginaux
Le Chef de l'État, Macky Sall a appelé hier, les Sénégalais à un changement positif de comportement pour éviter les drames banalement enregistrés dans ce pays. Surtout, en période d’hivernage. « Nous devons tous agir pour changer positivement les comportements. Certains drames, il faut le reconnaître, sont parfois déplorables, tout a fait inacceptables », a regretté le Président de la République, Macky Sall à l’occasion d'une cérémonie de réception du premier lot de matériel du programme d'équipement de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers.

Ainsi, face aux attitudes de défiance, il a insisté sur les sanctions, tout en promettant des mesures afin que des accidents bêtes n’arrivent plus tous les jours.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2LIfPux
via gqrds
Le chef de centre des services fiscaux de Thiès, Djiby Sy, a remercié le Président Macky Sall, à l’occasion de la visite de chantier de la Directrice de l’Agence de Construction des Bâtiments et Edifices Publiques de l’Etat, Socé Diop Dione. Ainsi, il reste d’avis que le bâtiment, construit pour accueillir les agents des Impôts, avec ses bureaux spacieux, a toutes les commodités.
Djiby Sy, chef de centre des services fiscaux de Thiès : « Ce bâtiment va permettre aux agents de redoubler d’efforts et d’élargir les recettes fiscales dans les régions, confinées à l’allègement fiscale »
« Ce bâtiment avec ses bureaux spacieux a toutes les commodités. A mon avis, cette réalisation s’inscrit en droite ligne dans le programme Sénégal émergent. C’est vraiment important de mettre les agents de l’Etat dans de bonnes conditions. Puisque, c’est eux, qui font les ressources financières, devant participer au bon fonctionnement de l’Etat », a-t-il insisté.

Très satisfait de la réalisation du bâtiment R+3, il a profité de la présence de la Directrice, Socé Diop Dione pour annoncer la réception à titre provisoire ce joyau. « L’impact, c’est d’abord, le service de l’Etat. Que l’usager qui vient au niveau de nos services trouve le confort. Ce bâtiment sera agréable à vivre. Vu sur ce côté-là, je crois qu’il n’y a rien à envier aux autres pays. Il y a un excellent travail qui est fait », reconnaît-il.

N’empêche, le chef de centre des services fiscaux de Thiès attend des autorités des mesures d’accompagnement afin de faciliter l’accès des services aux contribuables sénégalais. « Notre raison d’être et, si tu veux la raison d’être de la DGID, c’est la mobilisation des recettes fiscales. Aujourd’hui, l’Impôt, les taxes et les recettes douaniers, représentent 60% du budget de l’Etat.

C’est si motivant pour les agents du service d’avoir un si joli bâtiment. Ça va les permettre de redoubler d’efforts et d’élargir les recettes fiscales dans les régions qui sont confinées à l’allègement des recettes fiscales. Aujourd’hui, je pense que toutes les conditions sont réunies pour que tous les objectifs fixés soient atteints », espère Djiby Sy.

Djiby Sy, chef de centre des services fiscaux de Thiès : « Ce bâtiment va permettre aux agents de redoubler d’efforts et d’élargir les recettes fiscales dans les régions, confinées à l’allègement fiscale »

Djiby Sy, chef de centre des services fiscaux de Thiès : « Ce bâtiment va permettre aux agents de redoubler d’efforts et d’élargir les recettes fiscales dans les régions, confinées à l’allègement fiscale »

Djiby Sy, chef de centre des services fiscaux de Thiès : « Ce bâtiment va permettre aux agents de redoubler d’efforts et d’élargir les recettes fiscales dans les régions, confinées à l’allègement fiscale »



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/32Y020q
via gqrds
Socé Diop Dione, DG ACBEP : « Le Sénégal est hissé au rang de pays émergents avec ses bâtiments de nouvelle génération »
La Directrice général de l’Agence de Construction des Bâtiments et Édifices Publics (ACBEP), Socé Diop Dione a visité hier, le bâtiment R+3, devant abriter le centre des services fiscaux de Thiès et dont, les travaux de finition sont en cours. Ledit bâtiment est réalisé avec un coût de 1 milliard 600 millions de FCfa.

« Nous sommes là, devant l’infrastructure qui doit abriter le centre des services fiscaux de Thiès. C’est un bâtiment à usage d’habitation. L’ouvrage est un financement de 1 milliard 600 millions de FCfa, entièrement, financé par l’Etat du Sénégal », a expliqué la Directrice de l’Agence de Construction des Bâtiments et Edifices Publiques, Socé Diop Dione.

Ainsi, elle s’est montrée satisfaite de l’apport du Chef de l’Etat, Macky Sall dans la réalisation de cette infrastructure, devant contribuer à hisser le Sénégal au rang des pays émergents avec ces bâtiments de nouvelle génération. « Aujourd’hui, nous sommes venus pour voir le comportement des bâtiments à la suite des nombreuses précipitations dans la zones. Ce bâtiment a été réceptionné le 29 juillet dernier. Et, le Chef de service régional s’apprête à aménager. Et, nous allons appeler la tutelle pour procéder à la remise des clés », précise-t-elle.

La Directrice a aussi, exposé les caractéristiques et la composition du bâtiment R+3, construit selon les normes avec un coût de 700 millions de FCfa. Et d’après ses explications, il y a deux logements, 3 appartements à l’étage supérieur, des salles de conférence et une quarantaine de bureaux qui seront bien équipés.

Socé Diop Dione, DG ACBEP : « Le Sénégal est hissé au rang de pays émergents avec ses bâtiments de nouvelle génération »

Socé Diop Dione, DG ACBEP : « Le Sénégal est hissé au rang de pays émergents avec ses bâtiments de nouvelle génération »

Socé Diop Dione, DG ACBEP : « Le Sénégal est hissé au rang de pays émergents avec ses bâtiments de nouvelle génération »



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2LDnDxt
via gqrds
L’Institution Sainte Jeanne d’Arc (Isja) a reporté la mesure pour la prochaine année scolaire. Une décision qui, selon Moustapha Diakhaté, «bafoue la souveraineté nationale et menace l’unité du Sénégal». L’ancien chef de cabinet de Macky Sall estime, dans L’As, que «la décision de Jeanne d’Arc, informant que la présence des voilées n’est valable que pour l’année scolaire en cours, est une violation de la Constitution et de la Loi d’Orientation».
Moustapha Diakhaté: «Jeanne d’Arc menace l’unité du Sénégal»
«La mesure est proprement scandaleuse et inacceptable», fulmine-t-il. Selon lui, «c’est tout simplement un affront de plus».

Il appelle le gouvernement particulièrement le ministère de l’Education nationale à réagir de manière ferme et rapide. Pour le responsable apériste, «il urge de rappeler aux acteurs de l’école sénégalaise, publique comme privée, qu’aucune pratique discriminatoire ne saurait être tolérée sur l’ensemble du territoire national».

«Au regard de ce pied de nez à la République, le ministre de l’Éducation doit placer immédiatement l’école sous administration provisoire. De même, les parents des élèves discriminées doivent porter plainte contre Sainte Jeanne d’Arc pour violation caractérisée de la Loi d’orientation», a-t-il demandé.

Moustapha Diakhaté pense que «tous les intégrismes mettant en danger le vivre ensemble sénégalais doivent être combattus sans faiblesse».



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/309RXZv
via gqrds
À l‘occasion de la 2e Session des consultations politiques entre l‘ Espagne et le Sénégal, tenue ce 19 septembre 2019, le Ministre des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Amadou Bâ a eu une séance de travail avec son homologue espagnol, Josep Borrell Fontelles, Ministre des Affaires Étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération. Une Convention de coopération culturelle et éducative a été signée entre les deux parties.
Questions d’intérêt commun: Amadou Bâ et son homologue espagnol signent un accord de coopération
Cet accord ouvrira la voie à des négociations futures sur la reconnaissance mutuelle des diplômes, grades et titres académiques, tel que prévu par l’article 11 dudit accord.

Ainsi, les deux ministres ont abordé des questions économiques et commerciales et une coopération en matière de migration et de sécurité, selon les orientations du président de la République du Sénégal, Macky Sall.

En marge du programme officiel, le MAESE a également eu des échanges fructueux avec les consuls honoraires du Sénégal, ainsi que les représentants des associations de ressortissants sénégalais, établis en Espagne. Au cours de ces rencontres, il a été révélé que les aspirations de la communauté sénégalaise vivant en Espagne, ont été passées en revue.

Le MAESE s‘est félicité de la bonne intégration des ressortissants sénégalais. De même, il a insisté sur la nécessité pour la communauté, de respecter les lois et règlements de leurs pays d'accueil comme le prône toujours, le président de la République Macky Sall lors de ses rencontres avec nos compatriotes vivant à l’étranger.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2LH7M0Z
via gqrds
La bourse des valeurs politiques devrait exister pour que le Président Ousmane SONKO soit l’action la mieux cotée. Il est clair que dans ce pays, tout énergumène en perte de vitesse qui veut attirer quelque lueur de son côté, devra s’attaquer au Président Sonko.
Meer… ! C’est quoi ce machin ?
Dans un contexte d’après élection où la dèche se profile à l’horizon et où forcément les subventions et les enveloppes « transport » se feront rare, il est normal que chaque sangsue trouve son stratagème pour survivre. Le MEER a décidé de jouer au larbin des « Chefs » !
Nous ne verserons pas dans les domaines où vous excellez le mieux que sont les insultes, la calomnie, l’incivisme et l’inculture.

Inculture, car si vous aviez suffisamment étudié, vous devriez savoir qu’un procès se passe au tribunal, où la vérité et le mensonge s’affrontent. A la place des insultes et de la calomnie, nous préférons vous offrir ce que notre formation politique nous enseigne à faire : parler pour le bien de tous !

Chers (es) étudiantes/étudiants membres du MEER, les combats suivants doivent être les nôtres :

- mettre la pression sur le gouvernement pour que justice soit rendue suite à l’assassinat de notre camarade Fallou Séne ;
- demander à Macky de nous trouver le million d’emplois pour que nous trouvions chacun un travail digne ;
- demander au gouvernement de créer pour nous plusieurs pavillons répondant aux standards, afin que cesse « la sardinerie » dans les chambres ;

- mettre la pression sur Macky et son régime pour que plus d’universités voient le jour à travers le Sénégal. Nous ne parlons pas des poses de première pierre ;

- demander au régime de recouvrer les milliards perdus dans les transactions pétrolières pour que nos bourses soient payées à temps ;

- insister pour que nos frères et sœurs, nouveaux bacheliers, soient tous orientés dans de bonnes écoles et leur assurer une chance de réussir ;

- demander à l’Etat de créer les conditions d’études qui nous faciliteront la réussite aux concours tel que l’ENA. Inutile de vous rappeler que le Président SONKO était major à l’entrée comme à la sortie de l’ENA.

Que de combats que vous avez délaissés pour tristement, devenir les larbins de quelques responsables politiques qui, pendant que vous vous attelez à insulter le Président SONKO, envoient leurs enfants dans les meilleures universités du monde. A PASTEF, nous n’insultons pas, nous éveillons les consciences, nous parlons des vrais problèmes du pays.

Vous voulez que l’on soit comme vous ? NON ! Votre comportement ne nous choque plus ; tel Président, telle COJER et tel MEER.





Diamé FAYE
COORDONNATEUR PASTEF UCAD



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2AyDIOt
via gqrds
Désavoué par Macky Sall, Ahmed Khalifa Niasse dément et déclare : « Je fais l’actualité depuis 50 ans »
Le marabout politicien, Ahmet Khalifa Niasse, a soutenu que le Président Macky Sall ne va pas le recadrer, après la sortie de ce dernier qui lui a rappelé que "ce n'est pas à l'Etat de choisir un Khalife pour une confrérie".

« Macky Sall ne me recadrera pas. On ne recadre pas quelqu’un en l’appelant par son nom en disant qu’on va lui passer un coup de fil. La déclaration de Macky Sall m’honore », a-t-il affirmé dans le journal L’Observateur.

Mardi, Macky Sall, qui était à Médina Gounass (au sud-est du Sénégal) pour présenter ses condoléances au Khalife suite au rappel à Dieu de son frère lors du Pèlerinage à la Mecque, en a profité pour répondre à Ahmed Khalifa Niasse, qui avait appelé à son arbitrage pour l'intronisation du Khalife comme Khalife général des Tidianes, une des plus grandes confréries religieuses au Sénégal.

Revenant sur ses déclarations moqueuses et ironiques envers des personnalités politiques, M. Niasse dit qu’elles lui permettront surtout de maintenir ses victoires de polémiste et de continuer à faire de l’audience à la radio, à la télé, dans les journaux et sur internet.

Et d’ajouter : « Je fais l’actualité depuis 50 ans. Actuellement, j’ai une quinzaine de sollicitations médiatiques. Pour le moment, j’attire les médias, donc je continue de répondre jusqu’au jour où ne me posera plus de questions ».




pressafrik



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2IeBBUf
via gqrds
Palais : L'ancien aide de camp de Me Wade réintègre le cabinet militaire de Macky Sall
Le contre-amiral Cheikh Bara Cissokho revient au Palais. L’Observateur annonce que l’ancien aide de camps du Président Wade réintègre le cabinet militaire de Macky Sall.

Précédemment sous-chef d'État-major des Armées, Cheikh Bara Cissokho a été nommé chef d'État-major particulier du président de la République. Il remplace à ce poste Birame Diop promu Cemga.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/30rFXOk
via gqrds
Agence nationale publique: L'APS devient une société nationale
L'Agence de presse sénégalaise (Aps) devient désormais, une Agence nationale publique. Elle change de statut et se mue en société nationale.

D’après L’As, la décision a été prise, hier, par le chef de l'État Macky Sall, en Conseil des ministres.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2Npun46
via gqrds



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2V28uZC
via gqrds
Lutte contre la drogue : L'Ocrtis, Macky Sall crée un parquet spécial
Le Président de la République, Macky Sall a dissout l'Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis). Cette entité de la police nationale sera rebaptisé l'Office anti-stups (Ofast) ou Office nation antiwdrogue (Onad).

Les raisons évoquées pour motiver cette décision, restent les saisies record de drogue, effectuées ces derniers temps au Sénégal.

Mais, il a été annoncé suite à cette décision, la création d’un parquet spécial anti-drogue pour lutter plus efficacement contre la drogue. Ladite institution devra dans la lutte contre les stupéfiants, mettre fin à la rivalité entre policiers, gendarmes, douaniers et magistrats.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2NnqjRS
via gqrds
Nomination : Macky Sall trouve une planque à Thierno Lô
L'ancien ministre sous Wade, Thierno Lô est nommé président du Conseil d'Administration de la Société Nationale de Gestion du Patrimoine du Train Express Régional (SEN TER). L’information est donnée dans le communiqué du Conseil des Ministres du 18 septembre 2019.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2V4OKon
via gqrds
Fanta Samira, cette charmante dame au allure d’une gazelle refait surface. Connue pour sa beauté et sa générosité, l’ex épouse du Ministre Yakham Mbaye reste une femme très séduisante et très ouverte et passionnante. Très amoureuse de la mode, elle dévoile ses talents de mannequinat sur ses photos
PHOTOS– Fanta Samira Alias «Anna», celle qui domptait l’ex ministre de Macky se dévoile

PHOTOS– Fanta Samira Alias «Anna», celle qui domptait l’ex ministre de Macky se dévoile

PHOTOS– Fanta Samira Alias «Anna», celle qui domptait l’ex ministre de Macky se dévoile

PHOTOS– Fanta Samira Alias «Anna», celle qui domptait l’ex ministre de Macky se dévoile

PHOTOS– Fanta Samira Alias «Anna», celle qui domptait l’ex ministre de Macky se dévoile

PHOTOS– Fanta Samira Alias «Anna», celle qui domptait l’ex ministre de Macky se dévoile



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2IaPgvO
via gqrds
APR GUEREO - En colère, ils menacent de quitter le parti si....
Après avoir déclaré sa candidature à la mairie de Sindia, les membres de l'APR de GUEREO ont tout bonnement rejeté la candidature de Mamadou Faye DG de PETROSEN. Selon les cadres de l'Apr de la localité, Mr. Faye ne contribue pas à l'animation du parti.

Et il est souvent absent de GUEREO, dans le cadre des activités du parti.

Ainsi, la parti interpelle le Président Macky Sall en tant que chef de leur parti, qu'ils n'accepteront pas cette candidature de Mamadou Faye. Ils menacent même de quitter l'APR si jamais cette candidature était confirmée. Une situation assez tendue entre membres de l'APR de GUEREO

APR GUEREO - En colère, ils menacent de quitter le parti si....



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/30rfZu8
via gqrds
Assemblée générale de l’Onu : Macky Sall à New York dimanche, l’opposition sur pied de guerre
Le président de la République Macky Sall est attendu dimanche prochain à New-York (Etats Unis).Selon le quotidien L'As qui donne la nouvelle dans sa livraison de ce mercredi, il prendra part à l'Assemblée générale des Nations Unies où il prononcera son discours le 24 septembre. Mais, le voyage du chef de l'État au pays de l'Oncle Sam ne sera pas de tout repos. L'opposition sénégalaise, qui l'attend sur place de pied ferme, lui promet l'enfer devant le siège des Nations Unies. La diaspora va manifester pour la libération de Khalifa Sall et la transparence de la gestion du pétrole et du gaz



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2V4iYrf
via gqrds
Le Président Macky Sall s’est déplacé ce mardi à Médina Gounass pour présenter les condoléances de la Nation, suite au rappel à Dieu de Thierno Abdoul Aziz Bâ, frère du Khalife général de Médina Gounass.
PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass

PHOTOS-Visite du Président Macky Sall chez le Khalife de Médina Gounass



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2NlZJZw
via gqrds



from Leral.net - S'informer en temps réel https://www.leral.net/🔴-URGENT-Macky-Sall-freine-Ahmed-Khalifa-Niasse-et-appelle-au-calme-Ecoutez-_a258680.html
via gqrds
Médina Gounass désavoue Ahmed Khalifa Niasse devant le président de la République Macky Sall, venu présenter ses condoléances au Khalife Thierno Cheikh Ahmad Tidiane Bâ, suite au rappel à Dieu de Thierno Abdoul Aziz Bâ, porte-parole de Médina Gounass, survenu à la Mecque en août dernier.
Thierno ibn Omar qui a parlé au nom du Khalife de Médina Gounass, a balayé les propos de Ahmed Khalifa Niasse, qui avait a travers un communiqué, demandé au Président de donner le titre de khalife général des tidianes à Thierno Ahmed Tidiane Bâ de Médina Gounass.

Malheureusement pour Ahmed Khalifa Niasse, Médina Gounass ne cautionne pas sa déclaration, et précise que ce dernier n'est pas leur émissaire. Selon les autorités de Médina Gounass, parmi les quatre chaînes de transmission de la Tidiania à Thierno Mamadou Saïd, deux d'entre elles viennent de Seydil Hadji Malick Sy RTA, avant d'ajouter que même le dernier-né des petits fils d'Elhadji Malick Sy RTA, est leur maître. Cette déclaration de Médina Gounass témoigne de leur attachement à Tivaouane et éclaire sur les intentions de Ahmed Khalifa Niasse de semer doute et confusion entre les deux villes saintes.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/34PmN8q
via gqrds
Durant la précampagne et la campagne électorale, nous avons noté un engouement monstre aux côtés du Président Macky SALL. Aussi bien au niveau de l’APR que de la « grande majorité présidentielle », les gens étaient d’attaque pour montrer leur « dévotion » pour le Président Macky SALL.
 Macky SALL: Un « soldat » esseulé depuis sa réélection !
Cependant, depuis la réélection du Président Macky SALL, la situation est toute autre ! le Président est « lâché », il n’est pas défendu et ses réalisations sont inhibées.

Une situation qui prévaut aussi dans la gestion des « dossiers brulants », la majeure partie des « thuriféraires » du Président ont préféré se « cacher » ou ont fait de très mauvaises communications. N’eut été la sortie de Thierno LO, l’affaire Petrotim, ne se serait pas « calmée », et les sénégalais n’auraient pas compris.

Pourquoi la communication du gouvernement est plutôt « réactive » ? il faut qu’un SONKO ou un IDY attaque le Président pour qu’il y’ait communication ! la communication devrait se faire non pas pour répondre aux attaques d’une personne, mais plutôt en fonction des réalisations du Président, des accords et autres bref du programme qu’il déroule. Il est désolant de voir le Président Macky SALL être obligé dès fois d’assurer sa propre défense !

Le Sénégal a un peuple très averti, dans cette optique, Il faudrait veiller à éclairer les sénégalais sur tous les contrats et conventions, qui engagent les populations et non pas attendre qu’on crie au scandale pour le faire, l’anticipation est la meilleure des communications ! Pour exemple, avant l’hivernage, toute la communication, ainsi que toutes les mesures idoines devraient être mises en place pour anticiper sur les probables risques (inondations, tonnerre etc.), mais on attendra que le Président tape sur la table pour le faire !

Le sentiment qui nous anime, est que les gens défendaient le Président Macky SALL pour des prébendes ou des postes et non pas par conviction. Certains ne vont plus en charbon ou fuient les militants, le cordon avec les populations est rompu, d’autres baissent les bras parce qu’ils n’ont pas de postes, tandis que d’aucuns essayent même de fragiliser la majorité en faveur de l’opposition pour assurer leurs arrières en cas de débâcle lors de la prochaine présidentielle, une attitude déplorable et à la limite très lâche !

Il faudrait que le Président Macky SALL puisse faire les meilleurs choix autour de lui, pour gagner la bataille de la communication, qui est d’ailleurs cruciale, et dépasser cette « hantise » liée à SONKO, IDY ou qui ce soit, il est le Président, il a un programme extraordinaire, qu’il le déroule sans appréhension. Un bloc fort doit être mis autour du Président pour éclairer les sénégalais sur tout ce qui les engage pour anticiper sur les « scandales infondés » qui seront mis en avant par les adeptes de la « politique spectacle ».

Enfin, ceux qui entourent le Président doivent être plus proches des sénégalais et se considérer comme des serviteurs de la République et non des servis de la République, rompre avec les attitudes hautaines, les débats de bas étages, les intérêts crypto-personnels, les mondanités au risque de perdre l’estime des sénégalais, ou qu’ils se sentent snobés par l’élite.

Ne nous trompons par donc de combat, le seul combat qui vaille en ce moment, est celui de permettre au Président Macky SALL, de faire un merveilleux legs aux générations futures !

Malick GUISSE
guisse1981@gmail.com






from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/34KIypX
via gqrds
Annoncé démissionnaire: Hady Sall, petit frère de Macky Sall, précise être et demeurer de l’Apr
Le frère cadet du président Macky Sall, Ady Sall, annoncé démissionnaire, précise qu’il ne s'agit pas d'une démission de l'Alliance pour la République. Mais, du CER-Apr. « Je reste et demeure un militant de l’Apr. J’ai démissionné de la coordination du CER-Apr, suite au renouvellement du bureau du CER-Apr tenu le samedi 14 septembre dernier », tient-il à préciser.

D’après lui, il reste et demeure toujours, un militant de l’Apr.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/31v3e38
via gqrds
Polémique Khalifat des Tidianes: La demande de Ahmed Khalifa Niasse à Macky Sall, considérée comme stérile
Ahmed Khalifa Niasse a lancé hier, à travers un communiqué, un appel solennel au Président Macky Sall pour qu’il reconnaisse officiellement le porteur de la Lumière de la Tidjanya, Thierno Amadou Tidjane Ba, fils de Thierno Mamadou Seydou Ba (rta), le grand saint de Madina Gounass, comme Khalife général des Tidjanes.

Une demande, évoque-t-on sur seneweb, qui risque de n’avoir un écho favorable au vu de l’article 24 de notre Constitution. Dans les dispositions de cet article, il est écrit que les « institutions et les communautés religieuses » ont le droit de se développer sans entrave. Elles sont dégagées de la tutelle de l'Etat. Elles règlent et administrent leurs affaires d'une manière autonome.

Par conséquent, la première institution du pays, qu’incarne le chef de l’Etat, n’a aucun pouvoir sur l’organisation et le fonctionnement des Tarikhas.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2O5mYqg
via gqrds
Sortie d'Ahmed Khalifa Niasse: Serigne Mbaye Sy Mansour
La déclaration d'Ahmed Khalifa Niasse, demandant au Président Macky Sall de "reconnaître officiellement Thierno Amadou Tidjane Ba (…) comme Khalife général des Tidjanes", est mal apprécie par Tivaouane. « Il est petit pour mettre en mal les confréries au Sénégal. C'est tout ce qu'il veut. Mais, il n'y arrivera jamais. Parce que, nous sommes tous des frères musulmans et nous sommes assez responsables », a confié un proche de l'entourage de Serigne Mbaye Sy Mansour.

Il interpelle le chef de l'État, l'invitant à recadrer son allié politique. « Nous demandons au Président Macky Sall de remettre Ahmed Khalifa Niasse à sa place, avant qu'il ne soit trop tard », a-t-il à seneweb.

Ce proche a précisé que des Moukhadams, c’est-à-dire des lieutenants, sont allés voir le khalife, Serigne Mbaye Sy Mansour, pour lui exposer les déclarations d'Ahmed Khalifa Niass.

"Il va le regretter"

"Il était même très fâché, mais, il leur a par la suite intimé l'ordre de ne pas lui répondre", rassure le marabout.

Toutefois, d'après nos informations, ce qui a le plus "choqué" le saint homme, c'est l'autre déclaration faite dans l'émission 7 politique de la 7tv, soutenant que son frère, Sidy Lamine Niasse, est "revenu de Tivaouane mourant".

"Je pense que M. Niasse ne jouit plus de toutes ses facultés mentales. Il a choqué le khalife à travers cette déclaration", a fait savoir une autre source, membre de la famille Sy.

Qui n'a pas manqué de hausser le ton: "On ne sait pas, c'est quoi son problème avec Tivaouane, mais je vous jure qu'il va le regretter un jour".



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2ZZInIq
via gqrds
Démission : Hady Sall, frère de Macky Sall quitte l’APR
Ce week-end, Hady Sall, petit frère du président de la République, Macky Sall a officialisé son départ de l'Alliance pour la République. « Après plus de 3 ans d'activités, le renouvellement du bureau du Cer-Apr s'impose. Mais, force est de constater qu'il n'est pas reconnu par le parti politique pour lequel, il se bat nuit et jour.

Le Cer-Apr s'indigne face à ce traitement qu'il ne mérite pas. Car, ayant participé à toutes les activités de campagne du Président », s’est offusqué Hady Sall.

D’après toutinfos, l’ex-militant de l'Apr précise que le Cer-Apr qui revendique un quotient de quelques pour cents a fait campagne avec ses propres moyens pour la réélection du Président Macky Sall, lors de la dernière présidentielle.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2O5iaRF
via gqrds
Présentation de condoléances : Macky Sall attendu aujourd’hui à Medina Gounass
Le président de la République Macky Sall sera l’hôte aujourd’hui de la Cité religieuse Médina Gounass (Vélingara). Le chef de l’Etat va présenter ses condoléances au Khalife suite au rappel à Dieu de son frère Thierno Abdoul Aziz Bâ, décédé durant le pèlerinage à la Mecque. A signaler que le président Sall avait déjà dépêché une délégation gouvernementale à Madina Gounass pour lui présenter ses condoléances au Khalife Thierno Amadou Tidiane Bâ. Selon L’As qui donne l’infirmation, il fera une escale à Tambacounda et effectuera la prière dans la cité de El hadj Mamadou Seydou Bâ.




from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/32SnZpT
via gqrds