Le journaliste Adama Gaye, a entamé depuis lundi dernier en prison, une grevé de la faim pour déplorer ses conditions de détention jugées inacceptables et déplorables parmi lesquelles l'insalubrité, la promiscuité, le manque d’accès à l’eau…. Après avoir introduit deux demandes de liberté provisoire en vain, son avocat dénonce.
Adama Gaye en grève de la faim : L’Etat exige des excuses
Du nouveau sur la condamnation du journaliste Adama Gaye avec l’entame d’une grève de la faim en prison depuis lundi dernier, pour dénoncer des mauvaises conditions de détention selon son avocat.

Ce dernier dit avoir introduit deux demandes de liberté provisoire au courant de la semaine dernière, sans succès.

Pour le moment, il compte poursuivre les démarches nécessaires en vue d'obtenir gain de cause. Il déclare qu’il va formaliser l’appel contre la deuxième ordonnance, pour que l’affaire soit débattue au niveau de la chambre d’accusation.

Quant à l’Etat du Sénégal, il exige que des excuses soient présentées par le journaliste qui lui, se réclame « militant pour la transparence ».

Pour rappel, Adama Gaye est poursuivi pour « atteinte à la sûreté de l’État « et « offense au président de la République Macky Sall ». Le journaliste devenu consultant, a été mis derrière les barreaux depuis le 29 juillet dernier, suite à ses publications sur les réseaux sociaux, mettant en cause la gestion du secteur des hydrocarbures par le Président Macky Sall.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2A8ykkS
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours