Fatick: Des responsables de l'Apr ont changé de numéros après les élections selon Biguine Guèye
En sa qualité de coordonnateur national du mouvement "Malaw", Mamadou Biguine Guèye a donné son avis sur l'actualité brûlante de Fatick, marquée ces derniers temps par une levée de boucliers des jeunes de l'Apr contre les responsables locaux et même parfois, contre le Président Macky Sall.

Très relax dans un grand place de son quartier (Ndouck ) où nous l'avons trouvé en compagnie de plusieurs amis, le jeune responsable a d'emblée précisé qu'il ne parle qu'en son nom.

Il reconnaît dit-il, aux jeunes, le droit d'exprimer leur mécontentement. Mais il leur demande de le faire de façon pacifique et intelligente. Pour lui, ces jeunes militants de leur parti,  l'Apr, doivent faire bloc autour de leur objectif et surtout, refuser de se faire manipuler. Avec une telle démarche, Biguine dit espérer que le Président Macky Sall va mieux les suivre et saura agir au moment opportun.

C'est pourquoi il leur demande de prendre leur mal en patience. Car pour le leader du mouvement "Malaw", le chef de l'Etat qui est de Fatick, qui a grandi dans les rues de cette ville ,qui y a créé des ASC, qui y a été maire, ne pourra jamais oublier cette région, ce département, cette commune.

Au moment où personne ne croyait en lui, c'est Fatick qui s'est levé comme un seul homme pour l'accompagner et le propulser, annonce Biguine. Qui se dit optimiste puisque selon lui, si le président consacrait tout de suite la part belle de son magistère à Fatick, tout le monde dirait qu'il n'agit pas comme président de tous les Sénégalais. Et le président a des charges nationales très lourdes, encore qu'il a à coeur de satisfaire les préoccupations de tout un peuple.

Donc vilipender à longueur de journée, des responsables de Fatick, c'est, à en croire Biguine, vilipender en même temps le président. Qui est à ses yeux, l'homme le plus informé du pays. Il va corriger ce qui devra l'être le moment venu, assure le jeune responsable. Non sans donner l'exemple de son quartier dépourvu de leader et pourtant, étant un quartier immense et historique. Il dit que Ndouck fait pourtant partie des premiers quartiers à avoir monté des comités électoraux depuis 2008-2009, et personne n'a jamais entendu ses jeunes se rebeller contre telle ou telle situation.

Sous ce rapport, Biguine Guèye demande aux responsables de cesser leurs divergences et d'arrêter pour ceux qui le font, de monter les jeunes contre leurs camarades responsables. Il termine en faisant remarquer que ces divergences entre responsables qui pourtant, fuient toujours la base après élection, sont le principal problème de Macky à Fatick. Le coordonnateur du mouvement Malaw, Biguine Guèye a la ferme conviction que le Président Sall va très bientôt siffler la fin de cette longue recréation, pour le bonheur des jeunes des femmes et des personnes âgées qui le méritent tant.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/30arAxz
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours