Des vivres, du matériel de construction, des produits d’entretien ont été remis ce samedi aux populations de Matam touchées par les intempéries par Me Malick Sall, Garde des Sceaux, ministre de la Justice au nom du président de la République. Dépêché à Matam par le président de la République pour apporter l’assister de l’Etat suite aux fortes pluies qui ont occasion des inondations, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice a remis des vivres, du matériels de construction et d’autres produits aux populations locales. La cérémonie a eu lieu à la gouvernance en présence des bénéficiaires.
INONDATIONS : Me Malick Sall au chevet des populations du Fouta
L’arrivée de l’émissaire du président de la République a été accueillie avec beaucoup de joie par les populations locales. Ainsi, de l’entrée de la ville de Matam à la gouvernance, les citoyens sont sortis spontanément pour réaffirmer leur soutien au chef de l’Etat.
Ainsi, le Garde des Sceaux a profit de l’occasion pour rappeler aux populations l’attention particulière que le chef de l’Etat porte à la satisfaction de leurs préoccupations. D’où les nombreux chantiers ouverts dans la localité. « Depuis son accession à la magistrature suprême, à travers le Plan Sénégal Émergent (Pse), le Président de la République Macky Sall a inscrit, au cœur de ses priorités gouvernementales, le désenclavement économique et la lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes. Pour avoir sillonné le pays, il a toujours eu à cœur, que tous les citoyens trouvent une place de choix à bord du train de l’émergence », a déclaré Malick Sall. « De nouvelles approches parmi lesquelles l’inclusion sociale (couverture Maladie Universelle), l’équité (Bourses familiales) et la territorialisation des politiques publiques (Acte 3 de la décentralisation) ont été mises en œuvre pour notre plus grand bonheur, à nous tous », a-t-il souligné.

Me Sall a dit l’ambition de Macky Sall pour le Fouta s’est traduite par la mise en œuvre du projet de réhabilitation de la nationale RN2 (Ndioum-Ourossogui-Bakel), sur un linéaire de 546 km qui constitue le projet routier le plus important du Sénégal pour un montant de 92 milliards 368 millions FCFA. Il a fait savoir que les travaux d’avancement physique moyen sont exécutés a plus de 50 %. Il a aussi affirmé que la fin des travaux pour l’axe Thilogne Ourossogui et Hamady Hounaré-Fadiara est prévu avant la fin de l’année 2019. Des investissements importants ont été aussi réalisés, dans le cadre de la réhabilitation/construction d’infrastructures socio-économiques de base (Salles de classe, murs de clôture d’écoles et des centres de santé) sans mentionner la création de plus de 2500 emplois dans le domaine considéré, selon le Garde des Sceaux.

Revenant sur le soutien du président de la République aux sinistrés, il a dit que cet acte de haute portée humanitaire traduit une fois de plus l’essence de Son combat auprès des populations, notamment pour aider à les soulager, à chaque fois que de besoin.
Malick Sall a transmis aux populations les chaleureux remerciements du Président de la République Macky SALL pour leur engagement exemplaire, leur fidélité et leur foi en Son programme et Sa vision d’un Sénégal émergent, prospère et démocratique. « Par un plébiscite jamais égalé dans les annales électorales, ici dans la Région de Matam, vous Lui avez renouvelé votre confiance, mais surtout envoyé un message clair sur la grande ambition de changer le quotidien des sénégalais par la transformation structurelle de notre économie », a-t-il lancé. Il a rappelé que le programme Promovilles est en train de dérouler un projet a 3 composantes pour un coût global de 7, 4 milliards de francs CFA se déclinant comme suit : Construction de 7, 3 km de voirie éclairées et assainies, Réhabilitation du foyer des Femmes, Érection d’une digue route de 3,5 km.

C’est pourquoi, il a invité à une plus grande vigilance sur l’exactitude des informations disséminées parfois par ignorance, mais aussi à des fins inavouées. « En effet, à l’heure de l’autoritarisme numérique et de la dictature des réseaux sociaux, il faut rester vigilant face aux « fake news ». Il est, en effet, un devoir citoyen de se rapprocher des autorités administratives pour disposer des informations fiables et vérifiables au sujet des réalisations et des activités du Gouvernement », a-t-il dit.


INONDATIONS : Me Malick Sall au chevet des populations du Fouta



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/30alBO6
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours