Les 336 victimes de la Cité Tobago se savent plus où donner de la tête. Quatre ans après la démolition de leurs maisons, ils peinent à rentrer en possession de leurs terrains de substitution, promis par le Chef de l'Etat, Macky Sall sur deux sites (6 ha à Ngor et 5 ha à Yoff). Ce, du fait d'un véto de l'armée qui réclame la propriété des parcelles de terre. Invité de l'émission "Conférence de presse" sur "ITV", Mbaye Thioye, coordonnateur du Collectif des victimes qui a vu ses deux maisons d'une valeur de 60 millions FCFA, démolies, est revenu sur leur audience avec le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye la semaine dernière. A l'en croire, ce dernier a promis de prendre son bâton de pèlerin pour trouver une issue heureuse à leur problème.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2ovJ8XI
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours