Le Parquet national financier (PNF) s’est appuyé sur un rapport de l’Agence mondiale Antidopage (AMA) pour ouvrir une enquête, suite à une saisine de la Fédération internationale d’Athlétisme amateur (IAAF). Au fond, l’accusation de Sébastian Coe vise, exclusivement, les trois Sénégalais Lamine Diack, Papa Massata Diack (PMD), son fils, Me Habib Cissé, les deux Russes Vanlentin Balakhnichev, Alexey Melnikov et le médecin français Gabriel Dollé. En lieu et place d’un audit administratif, le successeur de Lamine Diack à la tête de l’IAAF (Sébastian Coe) et la Justice française ont opté pour une procédure pénale, dans une affaire qui pourrait être réglée par le Conseil d'Administration de l’IAAF, comme le Comité International Olympique (CIO) l’a toujours fait sur ces cas de corruption, même avérés.
AFFAIRE LAMINE ET PAPE MASSATA DIACK: Une machination du parquet financier français (Mouth Bane)
UN CABINET DE LOBBYING DE SÉBASTIN COE S’OCCUPE DU LYNCHAGE MÉDIATIQUE CONTRE LAMINE DIACK, MASSATA DIACK, MACKY SALL ET
POUTINE

AFFAIRE LAMINE ET PAPE MASSATA DIACK: Une machination du parquet financier français (Mouth Bane)
Le Comit...



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/37nMmyl
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours