Serigne Modou Kara Macké tient à son "projet de révolution" qu'il propose au chef de l'État, Macky Sall. Dans un "taalif" (poème, en français) fait ce mercredi, le "Général de Bamba" dit avoir pitié du président de la République, parce que, pressent-il, quelque chose va se passer au Sénégal. Écoutez



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/35GqM6A
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours