Supprimé il y a un an, le poste de Premier ministre refait surface, surtout avec la mise en quarantaine du Président de la République, Macky Sall. Ce qui est apparenté à une belle "erreur" selon Moussa Diaw, dans Lii Quotidien.
Suppression du poste de PM - L'erreur commise par Macky Sall...
"Dans le système où nous sommes, le poste de Premier Ministre est indispensable. En supprimant ce poste, il y a une concentration du pouvoir et le Président ne peut pas tout faire", argumente le Pr Moussa Diaw.
Selon l'enseignant en Sciences politiques, Macky Sall a initié cela en invoquant le "Fast-tract". Mais, "on se rend compte qu'il n'y a pas de Fast-Tract. Au contraire, les activités du gouvernement sont au ralenti parce qu'il n'y a plus de coordination", dit-Il.
Il apparente cette décision de Macky Sall à un "abus de pouvoir" d'autant que cette "décision a été prise seule, alors que le changement de régime doit être constitutionnelle. Il n'y avait pas d'urgence à prendre cette décision, maintenant, les informations ne remontent plus ou tardent...



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2CIXH1j
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours