L'Inspection générale d'Etat (IGE) a remis au Président Macky Sall les rapports 2016, 2017 et 2018-2019. Leral.net vous propose quelques-uns des faits saillants des discordances notées dans le secteur public, plus précisément dans les prisons
Faits saillants des discordances notées par le rapport IGE 2018-2019 : ces faiblesses du secteur pénitentiaire listées et signalées
Dans le chapitre 2 du Rapport 2018-2019, celui des établissements pénitentiaires, le rapport IGE 2018-2019 constate un patrimoine vétuste et inadapté, une vétusté des locaux, un surpeuplement carcéral.

Mais dans le fonctionnement, une contrainte dans la prise en charge des détenus, des insuffisances organisationnelles, en plus d’un déficit du personnel de surveillance sont parmi les faiblesses du secteur.

A cela s’ajoute un besoin de renforcement des contrôles, car des manquements ont été notés dans la gestion des courriers et des archives. Mais le rapport n’occulte pas non plus des errements dans la gestion financière et comptable.

Dans le secteur administratif de l’Etat, celui des ministères, (leral.net y reviendra par détails) le rapport note largement des errements dans l’acquisition et l’utilisation des véhicules administratifs d’où un impératif d’une révision du cadre réglementaire



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2ZpN10n
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours