La Ld Debout n’y est pas allée par quatre chemins pour tirer à boulets rouges sur les autorités étatiques qui, selon elle, sont derrière l’affectation du magistrat Ngor Diop.
Affectation d’un magistrat et remous au sein de la Justice : La LD Debout indexe Macky et liste les tares récentes de son régime
Dans un communiqué relayé par « L’As », les « jallarbistes debout » affichent leur vive réprobation de la violation par le Président Macky Sall du principe sacrosaint de la séparation des pouvoirs, dans la «réaffectation arbitraire» du président du Tribunal d’Instance de Podor.

«La Ld Debout condamne cette énième agression contre l’institution judiciaire et réaffirme son soutien et sa solidarité à l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS) dans son combat constant pour l’indépendance de la Justice».
Pour elle, Macky Sall est devenu un Président totalement déconnecté des réalités actuelles du pays.

«Et eu égard à l’énorme étendue de ses pouvoirs, il pourrait constituer un véritable danger pour la Nation. Au moment où le Sénégal fait face à l’une des plus grandes crises sanitaires de son histoire, le régime du Président Macky Sall continue de se concentrer sur des opérations de spoliation et d’accaparement des ressources foncières», tonnent les jallarbistes debout.

Parmi les derniers scandales en date, ils énumèrent Tobène et le site qui abrite la Maison d’Arrêt et de Correction de Dakar à Rebeuss que veulent raser Macky Sall et son régime «pour accueillir des édifices de tours jumelles pour des bureaux et appartements de luxe, ici encore, pour une clientèle privilégiée, très éloignée des préoccupations des populations et des urgences du pays».

Dans la foulée, la Ld/Debout s’étonne qu’au moment où les structures de santé du pays sont saturées et peinent à accueillir de nouveaux malades atteints de la Covid-19, le président de la République trouve les moyens de se donner d’autres priorités. C’est le cas notamment de la réalisation, dans les meilleurs délais, des travaux de réhabilitation des aéroports financés par l’Etat du Sénégal à hauteur de 100 milliards Fcfa.

«Des aéroports qui peineront sans nul doute à accueillir des avions au regard de la crise du secteur des transports aériens qui est prévue pour durer encore », soulignent les jallarbistes debout qui invitent ainsi «tous les citoyens à la vigilance face aux manœuvres et prétextes de ces libéraux tropicaux prédateurs qui eux, tenteront par tous les moyens de profiter de la crise pour maximiser leurs « profits » et malheureusement au détriment des Sénégalaises et des Sénégalais.

Afin d’accroître les ressources dans la lutte contre la pandémie du coronavirus, la Ld Debout préconise le reversement des fonds politiques du président de la République et du président de l’Assemblée nationale au Fonds de la Covid-19. Elle propose aussi «la dissolution des institutions budgétivores à l’image du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) et la Commission Nationale du Dialogue des Territoires (CNDT)



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/31aLxrS
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours