Les responsables de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby) recourent à des pratiques peu orthodoxes pour faire bénéficier à leurs propres militants des fonds que l’Etat a alloués aux artisans, dans le cadre des fonds Force Covid-19. C’est ce qu’a dénoncé le député-maire de Ndindy, Cheikh Seck, par ailleurs président de la Commission développement et aménagement du territoire de l’Assemblée nationale. Il souhaite une commission d’enquête parlementaire pour clarifier la situation.
Gestion des fonds destinés aux artisans de Diourbel : le député Cheikh Seck exige commission d’enquête parlementaire
Cheikh Seck, le député-maire de Ndindy, n’est plus en odeur de sainteté avec ses camarades de la coalition Benno Bokk Yaakaar du département de Diourbel. Il les accuse d’avoir usé de moyens peu orthodoxes.

En somme, le président de la Commission développement et aménagement du territoire de l’Assemblée nationale a dénoncé ce week-end la manière dont certains élus du département de Diourbel procèdent, dans le cadre des inscriptions des artisans pour bénéficier des fonds alloués par l’Etat à travers Force Covid-19. Et il n’y est pas allé de main morte.

«Dans le département de Diourbel, des responsables de notre coalition, des maires et d’autres élus sont en train de travestir cette belle et très louable volonté du Chef de l’Etat, Macky Sall, de soutenir le monde artisanal à travers le fonds force Covid-19. En effet, ici, nous assistons à un fait insolite parce que des élus de notre coalition font dans le clientélisme en inscrivant, non pas des artisans, mais plutôt leurs propres militants pour leur faire bénéficier de ces fonds», clame t-il.

Pour lui : «Il s’agit de pratiques indignes dans une République telle que la nôtre. C’est une attitude qui est tout simplement déplorable et que nous allons dénoncer de la manière la plus rigoureuse qui soit. Et il est certain qu’on ne va pas en rester là», fulmine le parlementaire socialiste.

Le président de la Commission développement et aménagement du territoire de l’Assemblée nationale et non moins maire de Ndindy d’ajouter : «Je vais demander la création d’une commission d’enquête parlementaire afin que toute la lumière soit apportée à cette affaire parce qu’il est hors de question que des gens qui n’ont absolument rien à voir avec les artisans puissent bénéficier de ces fonds de l’Etat à la place de ceux qui doivent y avoir droit.»

"L'As"



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3bdawyf
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours