La Délégation à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (Dgpu) ouvre ses portes aux promoteurs pour favoriser la croissance économique. Hier, le Délégué général a présenté au Comité consultatif sur les projets et programmes, en présence du Président de la République, huit projets phare d’un coût global de 357 milliards de FCfa.
Pole Urbain de Diamniadio: L'Etat approuve 8 projets pour un investissement global de 357 milliards de FCfa
La Délégation à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (Dgpu) a présenté, hier, au Président de la République huit projets, dont deux pour la construction d'immeubles et de villas à usage résidentiel et commercial, pour un coût global de 357 milliards de FCfa. Parmi les projets les plus importants, Diène Farba Sarr, Délégué général aux pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose, que nous avons joint au téléphone, cite la construction d’un complexe d’immeubles et de villas à usage commercial et industriel par le groupement S.S Industrial Co. Ltd Sas and Guanxi pour 207 milliards de FCfa. Il est aussi prévu la construction d’un hôtel d’un coût de 20 milliards de FCfa et d’une cité de 480 appartements et 99 villas par Senebati Immo pour un coût global de 57 milliards de FCfa et d’un complexe de trois immeubles mixtes (résidentiel/bureaux/appart-hôtel) et d’un centre commercial de 30 milliards de FCfa par un consortium d’entreprises de la famille Hachem, un Sénégalais d’origine libanaise. Il est également prévu la construction d’un autre hôtel quatre étoiles évalué à 23,3 milliards de FCfa (groupe Azalai).


Selon Diène Farba Sarr, le groupe Ecotra construira une université des métiers pour 10,4 milliards de FCfa alors que le groupe Tandja érigera une unité de transformation et d’exploitation de papiers d’un coût global de 2,5 milliards de FCfa. Le dernier projet concerne 749 logements sociaux et moyens standing de 6,8 milliards, il sera exécuté par le groupe ivoirien Leslie and Cindy. « C’est le fruit du travail d’une équipe », se réjouit Diène Farba Sarr, remerciant notamment le directeur de l’Aménagement Cheikhou Baldé qui doit rejoindre la Banque africaine de développement (Bad).


De par son ampleur – 12 millions de m2 à réaliser, soit six fois le quartier de la Défense à Paris, et 1 650 immeubles à réaliser d’ici 2035 pour environ 50 milliards de FCfa d’investissement par an –, le pôle urbain de Diamniadio constitue un laboratoire d’innovations urbanistique, architecturale et financière.


« Diamniadio doit être beaucoup plus belle que Dakar. Diamniadio, c’est l’ombre du Président Macky Sall, nous on ne fait qu’exécuter ses directives », commente Diène Farba Sarr. A l’image des autres villes nouvelles, la cité futuriste allie respect des normes de résilience, de sécurité, mais aussi environnementales avec des espaces verts, des routes et un bon réseau d’assainissement (un investissement de 67 milliards de FCfa).



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2YY35pv
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours