Cible d’attaques au sein de sa formation politique, la Secrétaire générale par intérim du Parti socialiste (PS), Aminata Mbengue Ndiaye, va devoir se battre pour éviter l’implosion de la coalition Benno Ak Tanor. Plusieurs mouvements et partis politiques de ladite coalition ont tenu une réunion samedi pour prendre leur destin en main.
Aminata Mbengue Ndiaye dans une tourmente : Benno ak Tanor au bord de l’implosion
Les prochaines semaines risquent d’être très mouvementées pour la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), Aminata Mbengue Ndiaye, avrtit « La Tribune ». Après les attaques de son camarade de parti Serigne Mbaye Thiam, qui lorgne son fauteuil de secrétaire générale du Parti socialiste (PS), elle va devoir faire face à une rébellion au sein de la coalition Benno Ak Tanor.

Pour cause, des mouvements et partis politiques de cette coalition ont tenu, samedi dernier, une réunion dans la plus grande discrétion pour prendre leur destin en main.Selon le journal, il s’agit de Fadj Are Sunugal de Lamine Dieng, de la Révolution Verte de Ibrahima Sy, du Nouveau Pôle de Vertu républicain d’Alioune Badara Seck, du Nouveau Centre du Sénégal de Ibrahima Ndiaye, de Na Dem du rappeur Red Black, de Tarou Sénégal d’El Hadji Djiodia Ndiaye et du Rassemblement des jeunes commerçants de Mamadou Sy.

La rébellion, nous dit-on, est due à un manque de considération du Parti Socialiste depuis la présidentielle.

« Après l’élection présidentielle de 2019 et bien avant même, le Parti socialiste ne fait que cavalier seul par rapport au partenariat qui lie la coalition Benno Ak Tanor au Président Macky Sall. Quand le Président donne des responsabilités, il le fait au nom de la coalition Benno Ak Tanor. Entretemps, notre camarade Ousmane Tanor Dieng a rendu l’âme, mais depuis lors il n’y a aucune réaction de la nouvelle direction du Parti Socialiste par rapport à la coalition. Il n’y a pas de réunion, il n’y a pas d’information, il n’y a aucune activité où la coalition Benno Ak Tanor est impliquée, alors que nous sommes des mouvements et des partis politiques libres et souverains», renseigne un des frustrés de la coalition Benno AK Tanor.

En dehors du Ps, souligne-t-il, les autres mouvements et partis politiques de la coalition Benno Ak Tanor ne bénéficient d’aucune considération, ni d’avantages.

« Nous avons entrepris des démarches, fait des courriers. Après le décès de Tanor, nous avons présenté nos condoléances à Aminata Mbengue Ndiaye. Il y avait des promesses de rencontres, mais elles n’ont jamais été tenues. Aujourd’hui, nous ne pouvons pas continuer à regarder les choses se faire sans nous. Nous ne pouvons pas laisser les membres du Parti Socialiste continuer à faire fonctionner leur parti, à avoir des dividendes de leur collaboration au nom de la coalition Benno AK Tanor tout en faisant fi de tous nos efforts et de l’engagement que nous avions pris ensemble», explique-t-il.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3jzFKSA
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours