Suite à la publication par personne interposée (Yakham Mbaye) de la bande audio annoncée et tant attendue de Mansour Faye, le beauf’ du président, les Sénégalais trépignaient d’impatience pour avoir la réaction du leader du Pastef. Ousmane Sonko en mode « réponse du Berger à la Bergère », dans une déclaration faite ce lundi soir, a démonté pièce par pièce, l’élément audio qui est en réalité date de 2013, mais n’était qu’un piège qu’il avait tendu à Mansour Faye. Une histoire ahurissante….
Audio de Sonko : le leader du Pastef démonte pièce par pièce l’histoire de la bande audio, un piège qu’il avait tendu à Mansour Faye
La première précision apportée par Sonko suscitera beaucoup de déception chez bon nombre de Sénégalais qui avaient classé tous les politiciens dans la même catégorie ; des bonimenteurs.

Selon le leader du Pastef en réalité la bande audio date de 2013 bien avant qu’il n’entre en politique, et c’est lui qui a refilé l’élément à Cheikh Issa Sall, la veille de la déclaration de Mansour Faye.

En réalité, Ousmane Sonko qui dit avoir compris que la politique n’est pas un fleuve tranquille et que bien au contraire on fait tout pour démonter ses adversaires, avait tendu une pièce à son ex ami, qui en 2013 était l’homme qui le démarchait pour qu’il rencontre Mansour Faye pour une audience avec le Président.

Et dans sa déclaration, c’est à partir de là que tout est inversé dans la version du beauf’ du président. Selon le leader du Pastef c’est Mansour qui le suppliait de lui laisser faciliter une entrevue avec Macky Sall. Ce qu’il a refusé.

Jurant au nom de DIEU, il a tenu à assurer qu’il n’y a pas l’ombre d’un mensonge dans ses propos au contraire de Mansour. Lui demandant même de jurer lui aussi sur le Coran que ce qu’il dit n’est pas vrai.

Selon toujours le leader du Pastef, en réalité c’est pour camoufler les centaines de milliards engloutis dans une mauvaise gestion que Mansour a fait tout ce cinéma.

Cet homme dit-il, a toujours été à la source du calvaire des sénégalais, le problème de L’eau, c’est à lui que son beau-frère avait confié, le ministère, l’assainissement idem, la gestion de Force Covid 19 avec ses 1500 milliards aussi. C’est ce qui explique son refus de répondre à L’OFNAC.

Mais pour Ousmane, le Seul et unique responsable c’est Macky Sall qui prépare un dauphin pour assurer ses arrières. C’est dans cette stratégie qu’il écarte les « présidentiables comme Amadou Ba, Mactar Cissé et tout autre possible candidat.

Revenant sur les fausses accusations portées contre lui, il a expliqué que Pastef en a vu de toutes les couleurs, les sociétés attribuées, le foncier de Almadies 2, vouloir tuer tous les anciens présidents, qu’il est financé par une gigantesque Société pétrolière et d’autres soit disant scandales...



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2I1TtV7
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours