Le président de la république tient enfin l’occasion de débattre de la gestion des inondations depuis l’accession du Sénégal à l’indépendance jusqu’à nos jours. en effet, Macky Sall a vu son défi relevé par Ousmane Sonko, Mamadou Lamine Diallo, Cheikh Bamba Dièye et Abdoul Mbaye.
Débat Sur La Gestion Des Inondations avec Macky Sall : Quatre autres opposants relèvent le défi
Lors du Conseil Présidentiel sur la relance de l’économie PAPII Ajusté et Accéléré (PAP2A) tenu mardi dernier, le Président Macky Sall a déclaré que son gouvernement a fait ce qu’aucun autre régime n’a fait depuis 1960 en matière de lutte contre les inondations. A l’en croire, celles-ci ne sont pas dues à l’incompétence de ses collaborateurs, mais elles résultent des fortes pluies enregistrées dans le pays.. Je suis à l’aise pour engager ce débat avec qui le souhaite dans ce pays pour dire que mon gouvernement a fait ce qu’aucun gouvernement n’a fait depuis 1960 en matière de lutte contre les inondations», avait-il lancé

Ousmane Sonko relève Le DéfI
«Le Président Macky Sall a lancé un défi à tous les Sénégalais et particulièrement à l’opposition que nous sommes. Il se dit enfin prêt à débattre avec qui le souhaite de la question des inondations et de l’assainissement. Un tel exercice serait une grosse bouffée d’oxygène pour notre démocratie et pour la transparence. Nous acceptons sa généreuse offre et saluons ce souci subit de transparence en relevant son défi. Pour l’honneur de la «descendance de la lignée de guerriers» dont il se réclame, il ne saurait se débiner tel que constaté récemment sur la même question», a écrit Ousmane Sonko sur sa page Facebook.

Son collègue député, Mamadou Lamine Diallo lui a emboité le pas et donne rendez-vous au leader de l’Alliance pour la République (APR). «Après le Magal de Touba, M. le Président Macky Sall, nous pouvons débattre tous les deux sur la question des inondations au Sénégal comme vous l’avez dit ici », a posté le leader du mouvement Tekki sur son compte Twitter.

Abdoul Mbaye partant mais…
Les deux parlementaires sont également suivis dans leur logique par Cheikh Bamba Dièye et Abdoul Mbaye. L’ancien maire de Saint-Louis s’est dit prêt à prouver au chef de l’Etat qu’il n’a pas fait tout ce qu’il fallait pour régler le problème des inondations. Il invite Macky Sall à arrêter de dire qu’on a reçu en une journée l’équivalent de trois mois de pluie. « Ce n’est pas vrai!», tonne Cheikh Bamba Dièye.

Si l’ancien ministre de la Communication est d’accord sur le contenu du débat proposé par Macky Sall, Abdoul Mbaye pense qu’il ne s’agit pas de débattre de ce qui a été fait «en 2012 et 2013 au début du premier mandat».

«Tout le monde s’accorde pour reconnaître la pertinence des choix et la qualité de ce qui fut mis en œuvre. Il faut plutôt expliquer pourquoi le programme de lutte contre les inondations a été abandonné dans tous ses volets : entretien et renouvellement de l’existant, poursuite des infrastructures de drainage et restructuration urbaine », lance l’ancien Premier ministre.
Avec « L’As ».



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/30swvwL
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours