Une question à laquelle devra s’atteler sans tarder le nouvel attelage gouvernemental attendu à la suite de la dissolution de l’équipe actuelle. La série de drames de l’émigration irrégulière avec son lot de morts observée ces derniers temps était au menu de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, tenu ce mercredi, 28 octobre.
Émigration clandestine: les nouvelles mesures contre ce fléau
D’abord, le chef de l’État, Macky Sall, a, au sujet de la politique nationale de jeunesse et de promotion de l’emploi des jeunes, rappelé au gouvernement "la haute priorité qu’il consacre à la mise en œuvre, avec une action urgente de la DER (Délégation général à l’Entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes), pour venir en appui aux jeunes concernés."


Ensuite, il a demandé au ministre en charge de la Formation professionnelle, et au Délégué général à l'Entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes, face à la recrudescence de l’émigration clandestine, "d’orienter et de renforcer leurs programmes de capacitation et d’accompagnement de la jeunesse."

Par ailleurs, à ce titre, il a instruit au Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, ainsi qu’au Ministre de la Coopération, "d’accélérer la mobilisation des ressources dédiées au programme de construction des 45 centres départementaux de formation professionnelle."

Enfin, Macky Sall a exhorté les ministres en charge de la Jeunesse et des finances "de faire prendre toutes les dispositions" pour engager la construction et la mise en service des Maisons de la Jeunesse et de la citoyenneté prévues dans tous les départements du pays. Et requis "l’intensification des interventions en faveur de l’employabilité et du développement de l’entrepreneuriat des jeunes."



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2TBga5i
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours