Si la délibération du conseil municipal passe, ce sera un coup inédit dans l’histoire des collectivités locales. Plus de 1000 familles futures expropriées sous le prétexte du programme des 100.000 logements du président Macky Sall. Un parfum de deal que le collectif de Sébi Ponty et la famille Sall dénoncent tout en alertant le chef de l’Etat. Mais qui cache aussi un véritable sabotage du programme présidentiel à Diamniadio ?
Spoliation foncière à Diamniadio : 1200 ha et 360 milliards en phase de détournement
Pendant que le chef de l’Etat présidait, hier, la journée nationale de la décentralisation à Diamniadio au cours de laquelle il sermonnait les élus locaux sur les litiges fonciers, un scandale foncier éclabousse la commune de Diamniadio. En ce sens que par voie d’huissier, une lettre d’opposition est envoyée au maire de Diamniadio avec ampliations au gouverneur, préfet et sous-préfet et qui est en cours de transmission. Sur les 1200 Ha que l’Etat compte utiliser pour ses logements sociaux, le maire de Diamniadio Moulaye Gueye veut y intégrer 187 Ha 76 à 61 Ca de la famille Sall.

Ces sites se trouvent entre Sébi ponty et Ndoyenne, Deni Youssou situés dans le pôle urbain de Diamniadio présenté sous le format Sébi Ponty Renaissance. Alors, dans la perspective de « mise en valeur » de ces terres, avec la complicité d’italiens et d’une célèbre promotrice rufisquoise, Moulaye y prévoit pour l’habitat 97 Ha 37a et 54 Ca, d’un centre médical communautaire 2 Ha, deux cimetières musulmans et chrétiens respectivement de 3 Ha 41 a 23Ca et 2 Ha 97 a 54 Ca. Pour les équipements pour les services de défense et de sécurité 2 Ha, centre artisanal et touristique 1 Ha, zone de services divers 8 Ha, équipements sportifs 10 Ha, équipements marchands 7 Ha et voiries et réseaux divers 29 Ha.

Une véritable supercherie. De la poudre aux yeux de l’Etat. L’autorité municipale veut profiter des vastes chantiers présidentiels pour intégrer ces 187 Ha 76 Ha et 63 Ca. Une délibération qui masquerait l’ajout de ces terres au détriment de la famille Sall et des autres ayants droits. Encore que le président de la commission domaniale vient d’être élargi de prison pour des faits de vente de terre. D’ailleurs, il est cité dans une autre affaire.Ce qui fait que le collectif de Sébi Ponty a tenu un grand rappel des troupes la semaine dernière pour se démarquer de ce projet du Maire soumis au conseil municipal pour vote.

Malgré les tentatives du maire pour une entente avec ce collectif, ces derniers lui ont fait savoir qu’ils n’ont mandaté personne pour leurs terres et mieux, se battent contre un titre fonciers que des tiers brandissent sur leurs terres situées entre Bâtiment Diagne et roue d’axe. Ces détenteurs de faux titres avec la complicité de la mairie agissent à Dougar, Déni demba Codou Diop, Deni Youssou et Deni Babacar Diop. A cet effet, ce collectif interpelle le Président Macky Sall à se saisir de ce sérieux dossier dont les conséquences peuvent être dangereuses pour la stabilité dans cette zone si chère à l’Etat. Déjà, 14 conseillers municipaux résidant dans ces zones, ont organisé la rébellion. Leur rencontre avec le maire Moulaye a rajouté une couche de colère.

Selon eux, le maire veut les convaincre que l’objet du projet de délibération est le fruit d’association de propriétaires privés. Ce qui est « archi-faux » selon le président du collectif Daouda Dème. Interpellé par nos soins, le maire n’a pas voulu se prononcer. Il revient dans cette nébuleuse qui dépeint les brillants résultats du Président Macky Sall et le démarrage prochain de ces vastes chantiers sur le pôle de Diamniadio à l’Etat d’arrêter cette série d’injustes expropriations. Ce qui remet encore sur la table les véritables adversaires du chef de l’Etat qui asservissent les populations et malheureusement, c’est toujours et encore le Président Sall qui récolte les volets de bois de verts. Jusqu’à quand ?
Rewmi Quotidien



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/34xhOLy
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours