L’édition 2020 du Magal de Touba a  tiré  ses rideaux   ce mercredi 7 octobre. Malgré les impératifs imposés par le coronavirus, le grand pèlerinage des fidèles mourides a brassé du monde. Même s’il a été noté une baisse de 25% de pèlerins par rapport 2019, la pandémie de la Covid 19 n’aura pas contaminé le […]

L’édition 2020 du Magal de Touba a  tiré  ses rideaux   ce mercredi 7 octobre. Malgré les impératifs imposés par le coronavirus, le grand pèlerinage des fidèles mourides a brassé du monde. Même s’il a été noté une baisse de 25% de pèlerins par rapport 2019, la pandémie de la Covid 19 n’aura pas contaminé le rendez-vous annuel des Talibés.

  Dans un message délivré en son nom par Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, Serigne Mountakha Mbacké, masque au visage, a vanté les mérites des populations dont le mérite pour cette édition a été d’avoir bravé les contraintes liées à la pandémie encore présente au Sénégal. Elle n’a pu freiner leur déplacement.

  Un message fort poignant au cours duquel il a tenu à signaler que l’acte d’allégeance fait par le mouride à Serigne Touba est un pacte qui inclut la vie et la mort non sans rappeler que le Cheikh est venu ici-bas pour éloigner le mal et attirer le bien vers ses disciples.

  Le porte-parole du Khalife Général des Mourides a aussi salué dans son communiqué, le Président Macky Sall. Car il a accédé à la demande du Khalife de changer le régime des terrains abritant le nouveau complexe Islamique de Mbacké Khéwar et la mosquée de Keur Goumack à Diourbel. Des titres fonciers inscrits au nom de Cheikh Ahmadou Bamba.



Source : https://letemoin.sn/touba-fait-le-point-apres-le-m...




from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2GP7Vzu
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours