Le président de la Guinée- Bissau, Umaro Sissoco Embaló, a déclaré hier qu'il y a des pourparlers avec le Sénégal sur l'exploration pétrolière, mais qu'aucun accord n'a encore été signé entre les deux pays. Cela fait suite à une sortie du ministre sénégalais de l'Économie, du Plan et de la Coopération, sur un accord pétrolier signé avec le Sénégal, a provoqué des troubles dans le pays.
Accord pétrolier entre le Sénégal et la Guinée-Bissau: Malaise à Bissau, Embaló obligé de démentir le ministre Amadou Hott
En effet, lors d’une visite de travail à Bissau, du 21 au 23 octobre dernier, Amadou Hott a laissé entendre que des accords avaient été signés «il y a 10 jours», «entre les chefs d'État des deux pays», Macky Sall et Umaro Sissoco Embaló. L’affaire a aussitôt interpellé la presse bissau-guinéenne, obligeant le président Embaló à monter au créneau pour tenter de rectifier le tir.

Une petite phrase a été prononcée par le ministre sénégalais, Amadou Hott, en présence de son homologue guinéen Victor Mandinga, évoquant l'intérêt bilatéral pour le renforcement des programmes de coopération existants dans le domaine de la pêche, du commerce transfrontalier et plus particulièrement, du secteur de l'énergie dans le cadre de l'exploration pétrolière dans la zone d'exploration conjointe (Zec).

Il a révélé que des accords ont été signés à ce propos «il y a environ 10 jours», soit vers le 10 octobre, «entre les chefs d'État des deux pays», Macky Sall et Umaro Sissoco Embaló.

Le plus grave dans cette affaire, c’est que le contenu des accords relatifs à la prospection pétrolière dans la Zone d'exploration conjointe, n'est pas connu du gouvernement de Nuno Nabiam et sa signature n'a pas été discutée à l'Assemblée nationale populaire de la Guinée-Bissau.

Ce qui a créé un malaise profond qui a indigné les nationalistes Bissau-Guinéens qui, à coup de dénonciations, ont obligé le Président à apporter un démenti aux propos du ministre sénégalais.

Umaro Sissoco Embaló a été obligé à prendre la parole dans cette affaire. Hier, le Président guinéen a déclaré qu'il y a des pourparlers avec le Sénégal sur l'exploration pétrolière, mais qu'aucun accord n'a encore été signé entre les deux pays. «Je veux vous dire que le jour où un accord sera signé dans ce sens, les journalistes le sauront, mais la Guinée- Bissau n'a toujours pas de source de pétrole», a déclaré Sissoco Embaló.



Les Echos



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2JEbnye
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours