À l’instar de Oumar Sarr, Babacar Gaye, Me El Hadji Amadou Sall entre autres, Me Moustapha Dieng a tourné le dos au Parti démocratique sénégalais, sa formation politique originelle au profit du président de la République Macky Sall, à qui il a d’ailleurs apporté son soutien lors de la dernière élection présidentielle.
Crise au Pds:
L’avocat est revenu, dans Source A, sur la crise qui prévaut au parti démocratique sénégalais avec les cascades de départ. « L’histoire ne nous pas donné raison sur Abdoulaye Wade mais elle nous a donné raison sur Karim Wade. En 2019, après huit ans d’opposition, nous avons été surpris par le comportement de Karim Wade qui a laissé les troupes en rase-campagne.


Nous sommes de la famille libérale, à l’heure de la composition de la famille, nous avons pris le pari, très tôt, de soutenir la candidature du président Macky Sall à la dernière élection présidentielle. Il est heureux aujourd’hui que d’autres libéraux prennent le pari de voir la réalité du Pds », a analyse Me Dieng. Mais, martèle-t-il : « Karim Wade ne peut pas porter la cause des libéraux. Il a certes du mérite mais, il n’a pas le même vécu qu’Omar Sarr, Bara Gaye entre autres. Nous sommes des Wadistes et non des moutons de Panurge. Et, dans certaines situations, il vaut mieux partir ».

De l’avis de Me Moustapha Dieng, Oumar Sart et Cie ont bien fait de prendre leurs distances. « Le Problème du Pds ce n’est pas Abdoulaye Wade, mais Karim Wade », réaffirme-t-il, non sans dire qu’il n’exclut pas de rejoindre Suqqali Senegaal, le parti créé par Oumar Sarr et compagnie.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3kuNuWt
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours