Le remaniement ministériel de ce Dimanche 1er novembre est plein de surpris. Le moins que l’on attendait s’est produit. D’illustres personnalités politiques et Ministres très influents ont été débarqués. Parmi eux, figure l’ex-Ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé. Un départ qui fait dire à certains que Tivaouane et le Walo sont lésés dans le nouveau gouvernement de Macky Sall.
Gouvernement Macky II/ Mouhamadou Makhtar Cissé, éjecté: Walo et Tivaouane lésés
Le Président de la République, Macky Sall, opérant à un nouveau remaniement gouvernemental, a-t-il, agi de son plein gré. Le constat fait avec ce nouveau gouvernement révèle que Tivaouane et le Walo ont été lésés avec le départ du gouvernement de Mouhamadou Makhtar Cissé. Certains se demandent pourquoi, le désormais ex-Ministre du Pétrole et des Energies, digne fils du Walo, décrit d’une sincère proximité avec le Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour est éjecté du gouvernement ?

D’après ses connaissances et autres observateurs, accrochés, Makhtar Cissé a toujours fait montre d’une volonté de servir sa nation entière et, en particulier, son terroir de naissance (le Walo). Etant très influent dans sa localité de naissance et celle d’adoption (Tivaouane), l’ex-Ministre du Pétrole et des Energies qui a fait gagner à l’Apr de Macky Sall, toutes les élections, n’a pas été récompensé à la dimension de ses efforts consentis. Sinon… certains pensent que rien n’explique son éviction du gouvernement. A défaut, regrettent-ils, il s’agit d’une volonté de liquider un Ministre, travailleur acharné et très efficace dans l’accomplissement des taches gouvernementales.

Et, avec la nomination d’Oumar Sarr, natif et responsable politique à Dagana, les choses pourront devenir plus compliquées. Puisqu'Oumar Sarr était l’un des adversaires les plus farouches de Makhtar Cissé. Son enrôlement dans ce nouveau gouvernement n’est-il pas fait à dessein pour, dit-on, trouver une nouvelle pirouette ?

Par ailleurs, d’autres croient que Macky Sall, loin de vouloir faciliter sa succession, aurait pris cette décision dans l’optique de couper court aux prétentions de certains Ministres et politiques qui lorgnent son fauteuil. Vérité ou pas, une chose est sûre, il a coupé la « tête » de tous ceux à qui, des ambitions ont été attribuées. Pour la suite, l’avenir en dira…Mais, avec le départ de Makhtar Ciss du gouvernement, le vide est déjà, une réalité à Tivaouane et, au Walo.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/35PoK62
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours