Invitée à la réunion du secrétariat exécutif national, Mimi Boude
Le divorce entre Aminata Touré et l’Alliance pour la République (APR) est en marche. Invitée à participer à la réunion du secrétariat exécutif national(SEN) hier, l’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental(Cese) a tout simplement fait faux bond à Macky Sall et à ses autres camarades de parti, rapporte L'As.

D'après le journal, malgré l’invitation qui lui a été adressée, elle a préféré rester dans son coin, contrairement aux ministres apéristes limogés. A l’exception de Makhtar Cissé, qui en sa qualité d’Ige, ne peut être membre du SEN, Amadou Ba, Oumar Youm, Aly Ngouille Ndiaye et Mahammad Boun Abdallah Dionne ont tous pris part à la rencontre. A l’unanimité, ils sont tous entrés dans les rangs, exprimant leur ancrage dans le parti et réaffirmant ainsi leur allégeance et leur fidélité au chef de l’Etat.

Un discours qui a eu l’heur de plaire au chef de l’Etat. Macky Sall a salué leur grandeur d’esprit. Constatant la rébellion de l’ancienne ministre de la Justice et la présence des ex-membres du gouvernement cités plus haut, Macky Sall a essayé de jouer dans la diplomatie. « Dans son message introductif, le Président du Parti a salué la présence des responsables du Parti qui n’ont pas été reconduits dans le gouvernement, en rappelant que la réorganisation et l’ouverture constituent un tournant important, qui a entraîné des changements inhérents au fonctionnement de l’État qui, pour douloureux qu’ils puissent être, ne devraient nullement constituer des causes de rupture dans le compagnonnage politique », renseigne le communiqué du secrétariat exécutif national de l’APR.

Le document poursuit: «En effet, en procédant, le 1er novembre 2020, au remaniement du gouvernement par un recentrage du dispositif de pilotage de l’action publique, la consolidation de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, l’ouverture aux autres forces de l’opposition et le rajeunissement des membres de l’équipe, le Chef de l’État impulse ainsi, un nouveau souffle, un nouvel élan, dans un contexte marqué par la Covid19 et ses impacts négatifs sur les économies de tous les pays du monde, les défis liés à la stabilité et à la sécurité dans notre sous-région, la recrudescence du phénomène de l’émigration irrégulière, entre autres ».

Les membres du SEN ont, d’après le texte, exprimé à l’unanimité leur soutien total au Président Macky Sall « qui vient d’ouvrir une séquence historique nouvelle dans le cours politique, économique et social de notre pays, marqué par une dynamique toujours en cours, d’un dialogue national élargi et inclusif ».



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/36ZFgRk
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours