Le ralliement et la nomination d’Idrissa Seck au poste de président du CESE n’a pas fini de livrer ses secrets. Dans le sillage de la quête de ces informations, « Tribune » nous en dit un peu plus. Les raisons à la base du limogeage des ministres, Amadou Bâ, Aly Ngouille Ndiaye, Mactar Cissé et de Mimi Touré, la désormais ex-présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) deviennent plus claires
L’entente secrète entre Idy et Macky : ce que cache le protocole du ralliement
Au-delà des ambitions prêtées aux uns et aux autres, on apprend que le départ de ses ténors du camp présidentiel est une exigence d’Idrissa Seck qui a réclamé leur départ de la galaxie présidentielle avant toute retrouvaille avec Macky Sall.

Selon la Tribune, une source bien introduite apprend que la volonté d’Idrisssa Seck s’est accomplie sur le départ d’Amadou Bâ et Cie de l’attelage. Elle a beaucoup pesé sur le limogeage des ministres, Aly Ngouille Ndiaye, Amadou Bâ, Mactar Cissé et de la présidente du Cese, Aminata Touré.

À propos de leur départ qui a surpris plus d’un, il est la conséquence d’une exigence faite par Idrissa Seck avant son arrivée dans la galaxie. Si les ambitions des uns et des autres ont été la cause d’attaques de leurs détracteurs dans le parti, elles ne sont pas la cause exacte de leur limogeage, renseigne leur interlocuteur qui jure la main sur le cœur qu’«Idrissa Seck a beaucoup pesé sur le départ des ministres Aly Ngouille Ndiaye, Amadou Bâ, Mactar Cissé et Mimi Touré de l’appareil d’Etat».

En clair, pour son retour aux commandes, Idrissa Seck a fait croire qu’il ne peut pas s’encombrer de la présence dans la galaxie présidentielle de ces ministres et de Mimi Touré qui constitueraient des obstacles pour ses retrouvailles avec Macky Sall.

Le président de Rewmi dont le plénipotentiaire pour les retrouvailles est Malick Gakou, a aussi posé sur la table une autre exigence qui porte sur la distribution des rôles au niveau du département de Thiès.

Dans le secret de cette exigence, on apprend que le départ de Ndèye Tické Ndiaye Diop de l’attelage est une réclamation d’Idrissa Seck qui ne voulait plus que des ministres non issus de Rewmi soient de Thiès. C’est un secret de polichinelle que Ndèye Tické est une protégée d’Aly Ngouille Ndiaye qui l’a fait nommer à son poste.

En réclamant le départ de son mentor, Idrissa Seck ne pouvait pas l’épargner. Le nouveau président du Cese a aussi réclamé la tête d’Alioune Sarr sans l’obtenir et celle d’Augustin Tine. Pour ce dernier, s’il est resté au palais, il a cédé son poste à Mahmoud Saleh dont la nomination est sujette à une forte contestation du fait qu’il n’est pas un fonctionnaire de la hiérarchie A.

Si des informations font état du refus par des ministres comme Aly Ngouille Ndiaye de postes qui leur ont été proposés, il n’en est rien. Leur départ du gouvernement est plutôt lié aux termes des négociations entre Macky Sall et Idrissa Seck. Un peu pour dire que les ambitions des ministres et de la présidente du CESE sus évoquées se sont noyées dans celle d’Idrissa Seck qui retourne à Benno, mais largué par presque tous les partis et mouvements qui le soutenaient.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/36hLhIS
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours