L’Armée de Terre a changé de tenue. Les célèbres et mythiques « Saharienne » et « Numéro 2 » de couleur kaki, sont remplacés par des tenues « vert-bouteille ». Une couleur qui s’harmonise avec celle des tenues que portent toutes les armées du monde.
Nouvelle tenue pour l'Armée de Terre
Pour montrer ô combien le changement des fameuses tenues kaki de l’Armée de Terre vient à son heure, « Le Témoin » vous renvoie à l’Ecole de guerre de Washington-Dc (Usa), où l’ancien Cemga Cheikh Guèye avait été admis au Hall Of Fame du National Défense University (Ndu).

Dans presque toutes les cérémonies militaires et banquets auxquels assistaient, outre les généraux et officiers des armées américaines, des attachés militaires de pays européens, arabes mais aussi de Chine, l’alors chef d’état-major général des armées sénégalaises se distinguait de par ses tenues kaki et « gris-perlé ». Pendant ce temps, presque tous les officiers généraux du monde arboraient des tenues « vert-bouteille ». Une anecdote pour montrer que, dans toutes les armées de terre au monde, c’est la couleur « vert-olive » ou « vert-bouteille » qui est de mise de nos jours. Ce, aussi bien dans les états-majors (tenue de travail) que dans les cérémonies militaires.

Adieu le kaki !

Il a fallu 60 ans après l’indépendance pour que l’Armée s’harmonise avec le monde militaire, en remisant au placard la bonne vieille tenue de couleur « kaki » pour la remplacer enfin, avec l’uniforme « vert ». Selon un officier de l’Armée, il y a lieu de préciser que cette nouvelle tenue est aussi celle des services (Intendance, Matériel, Transmission, Génie et Santé). « Les écoles militaires (Ecole de l’air, Enoa, Ensoa, Prytanée militaire etc.) ne sont pas concernées par ce changement, car elles gardent toujours leurs tenues traditionnelles », précise notre interlocuteur.

Inutile de vous dire que le président de la République Macky Sall, chef suprême des Armées, a validé avec fierté la nouvelle tenue sur présentation du ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba. Justement pour parler de tenue, le capitaine Maixent Dacosta est allé plus loin pour la tailler sur mesure. « Parce que la tenue contribue au prestige de l’Armée et la stricte correction est exigée, justifiant ainsi la fierté et le respect que l’uniforme doit inspirer. A l’instar des Armées de Mer et de d’Air qui ont eu à changer leurs uniformes, l’Armée de Terre vient de s’inscrire dans la même dynamique », explique le gestionnaire de l’Etablissement Habillement des armées dans la revue « Armée-Nation ».

Et le capitaine Dacosta de souligner que le changement de tenue de l’Armée de Terre intervient dans un contexte d’uniformisation des tenues à l’échelle mondiale. « Car, la couleur verte est plus adaptée pour un personnel évoluant dans un environnement chaud. Mieux, le choix porté sur le tissu vert découle du rejet de l’ancien, dû au caractère salissant du tissu hérité de la période avant indépendance qui conserve, avec sa doublure, chaleur et sueur.

Si les personnels de l’Armée de l’Air et de la Marine nationale se distinguent facilement par leurs couleurs, tel n’est pas le cas pour le personnel de l’Armée de Terre et les services qui partagent le tissu kaki clair avec ceux de l’administration territoriale. C’est dans un souci de se singulariser des autres corps de l’Administration publique que l’armée de Terre a opté pour ses nouveaux apparats
», explique notre officier de l’habillement, histoire d’aller remiser le célèbre « kaki » colonial au musée des Armées.





Le Témoin



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3nipFmq
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours