Sénégalais en Espagne: La pluralité des épouses désormais reconnue par une convention
Dans le cadre de la troisième session des consultations politiques entre le Royaume d’Espagne et la République du Sénégal, les ministres des Affaires étrangères des deux pays, Arancha Gonzales Laya et Aissata Tall Sall ont signé, dimanche, une convention de sécurité sociale concernant nos compatriotes vivant en Espagne. Un pacte qui, selon le Secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’Extérieur, Moïse Diégane Sarr, prend compte de la pluralité d’épouses. « En cas de décès d’un travailleur sénégalais ayant plusieurs épouses, la pension de survivants est répartie entre elles, à parts égales. Il s’agit là d’une concession importante puisque la loi espagnole ne reconnaît pas la polygamie », a-t-il confié à la rédaction de Lesoelil.sn.

Parlant, en effet, de « convention révolutionnaire » facilitée par le « leadership » du président de la République, Macky Sall, il souligne qu’«elle répond à une vieille et forte doléance de la communauté sénégalaise établie en Espagne et constitue par la même occasion, une avancée significative pour les 71 020 travailleurs sénégalais régulièrement établis dans ce pays ».

Pour lui, cette convention signée entre Dakar et Madrid garantit l’égalité de traitement aux travailleurs sénégalais dans les mêmes conditions que les travailleurs espagnols. Il estime, en outre, que ce pacte permet de « totaliser les droits des travailleurs sénégalais, notamment en tenant compte des périodes d’activité accomplies en Espagne lors du calcul de la pension de retraite ».

Elle « lève également les clauses de résidence pour l’accès aux prestations », d’après toujours le Secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’Extérieur. Autrement dit, le travailleur sénégalais exerçant une activité en Espagne, pourra bénéficier des prestations servies par les organismes de sécurité sociale espagnols lorsqu’il décide de transférer sa résidence au Sénégal.

M. Sarr assure, dans la foulée, que vu les clauses de cet accord, « les prestations versées au travailleur sénégalais vivant en Espagne, ne peuvent subir ni réduction, ni modification, ni suspension ou suppression du fait qu’il séjourne ou réside au Sénégal ».




Lesoleil.sn



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/396hbew
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours